Vous êtes ici : Académie » Collèges et lycées » Enseignement en milieu pénitentiaire

Prison

Le DNB concerne aussi les élèves en prison

Plus de 46 500 élèves présentaient le Diplôme National du Brevet en 2013. Si l'immense majorité des élèves passaient leurs épreuves dans leur collège ou dans un centre d'épreuves proche, quelques-uns en revanche planchaient dans des lieux moins habituels, les centres pénitentiaires par exemple.

40 détenus, sur l'ensemble des établissements pénitentiaires situés dans l'académie de Nantes, étaient inscrits au DNB en 2013, parmi lesquels 6 candidats en détention à Orvault à l'Établissement Pénitentiaire pour Mineurs (EPM).


A l'EPM d'Orvault, l'enseignement scolaire tient une place majeure. Une équipe de 7 enseignants (professeurs des écoles, Professeurs en lycée professionnel et un personnel d'encadrement) assure au quotidien la continuité scolaire, en prison, répondant ainsi à l'obligation scolaire des moins de 16 ans.
Les jeunes détenus bénéficient d'environ 20h hebdomadaires de cours ; les groupes classes et les dispositifs pédagogiques reposent sur une hyper - individualisation des enseignements, en fonction du parcours, du projet et du temps d'incarcération des personnes.

L'EPM d'Orvault a une capacité d'accueil de 35 jeunes ; tous sont scolarisés dès les premiers jours de leur entrée en détention et quelle que soit la durée de leur séjour en milieu carcéral. Ils passent comme examens majoritairement le CFG (certificat de Formation Générale), le DNB (Diplôme National du Brevet) et les épreuves d'enseignement général du CAP.
Le taux de réussite moyen à ces examens est de 75 %

Plus généralement dans l'académie, près de 2 000 détenus sont scolarisés chaque année (sur une population carcérale de près de 6 000 personnes) et 20 % d'entre eux chaque année en moyenne réussissent un examen.
Partager cette page

Rédigé par Muriel Oger

M.A.J. le 07/04/2015