Vous êtes ici : Académie » Politique académique » Actualités » Archives

Charte de la laïcité 120x60

La journée de la Laïcité

La journée du 9 décembre est consacrée par l’Éducation nationale à la célébration de la laïcité dans les écoles, collèges et lycées.


Le collège Montaigne d’Angers à l’occasion de la journée de la laïcité a organisé une journée banalisée durant laquelle tous les élèves de l’établissement, au gré de différents ateliers, ont pu réfléchir et débattre sur la notion de la laïcité.

Cet engagement complet dans la journée de la laïcité a été salué par la visite du recteur, William Marois et du Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale du Maine-et-Loire, Benoît Dechambre.


 

La charte de la laïcité à l’honneur

Plusieurs ateliers, s’adressant notamment aux élèves de sixième, étaient consacrés à l’appropriation de la charte de la laïcité.

Une enseignante, par exemple, ainsi que la C.P.E du collège ont accompagné les élèves dans l’analyse de chaque article afin de les aider à en extraire les mots clés et élaborer une carte mentale à partir de ces idées.
L’objectif étant d’amener les élèves à appréhender le lien entre la laïcité et les valeurs de la République.


Pendant ce temps des élèves de troisième encadrés par des enseignants et des membres de la réserve citoyenne de l’Éducation Nationale, découvraient une exposition consacrée à la laïcité dans l’enseignement et débattaient sur les notions de liberté, d’égalité et de fraternité.


Slam, cinéma, sport et chant pour se confronter à la notion de laïcité

Le slameur angevin Poison d’avril était présent également au collège et a travaillé avec une classe à la création d’un slam sur la laïcité.

Au C.D.I était installée l’exposition de l’association Cartooning for peace sur les droits des citoyens, mise à disposition par le Press’tival de Château-Gontier (Mayenne).


Des élèves de troisième avec leur enseignant d’histoire et des membres de la réserve citoyenne ont découvert le film La Séparation, qui retrace l’histoire du vote en 1905 de la Loi de séparation de l’église et de l’État.
Après avoir visionné ce film, les élèves ont écrit, à leur tour et à leur manière, un discours sur la laïcité en s’inspirant de celui prononcé par Jean Jaurès en avril 1905 à l’Assemblée nationale.

D’autres élèves vivaient, à travers des activités sportives en partenariat avec le Centre Socio-Culturel voisin, les questions du "agir ensemble" et du "vivre ensemble".


La classe de quatrième cinéma visionnait pendant ce temps le film Osama, prix de la Caméra d’or du festival de Cannes 2003.
Ce film raconte l’histoire d’une jeune fille en Afghanistan contrainte de se grimer en garçon pour pouvoir travailler et subvenir aux besoins de sa famille. Le réalisateur Siddiq Barmak, résidant à Angers, a ensuite échangé avec les élèves.

Enfin, en salle de musique, d’autres élèves étudiaient La Marseillaise, de Rouget de Lisle jusqu’à Serge Gainsbourg.

Partout dans l’établissement et sous des formes multiples, les enseignants, l’équipe éducative et les partenaires du collège ont investi leur discipline et mis leurs compétences au service d’activités qui ont permis aux élèves d’expérimenter, de questionner et d’appréhender de manière concrète et personnelle le principe de la laïcité.

Partager cette page

M.A.J. le 12/01/2017