Vous êtes ici : Académie » Politique académique » Actualités » Archives

Plus de maîtres que de classes à l'école Annie Fratellini à Angers

Plus de maîtres que de classes

Le dispositif "Plus de maîtres que de classes" au service de l’apprentissage des mathématiques à l’école.


Le recteur William Marois accompagné du Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale (I.A-DASEN) du Maine-et-Loire, Benoit Dechambre, étaient en visite à l’école Annie Fratellini à Angers, vendredi 9 décembre 2016.

L’école dispose d’un poste d’enseignant supplémentaire dans le cadre du dispositif "Plus de maîtres que de classes", dispositif issu de la Loi de programmation pour la refondation de l’école de la République et créé pour réduire les difficultés d’apprentissage des élèves les plus fragiles et les inégalités scolaires.


Dans l’académie de Nantes, 131 postes ont été affectés à la mise en œuvre de ce dispositif depuis la rentrée 2013, dont 21 dans des écoles du Maine-et-Loire.
Ces postes sont majoritairement attribués aux écoles situées en territoire rural et dans les réseaux d’éducation prioritaire. Au sein des écoles l’intervention de cet enseignant supplémentaire est orientée prioritairement dans les classes élémentaires de cycle 2 afin d’intervenir, le plus tôt possible, auprès des élèves en difficulté.

À l’école Annie Fratellini d’Angers, le poste de "maître plus" permet d’instaurer des séquences en co-enseignement ou en co-intervention dans les différentes classes et également des ateliers où les élèves d’un même cycle sont réunis par groupes de besoins.


Durant leur visite, le recteur d'académie et l'I.A-DASEN ont pu assister à une séquence de mathématiques dans une classe de C.E.2.
La directrice de l’école, qui est le "maître plus" de l’école, a dans un premier temps énoncé et expliqué un problème mathématique, puis les élèves, en petits groupes, ont réfléchi à sa résolution, accompagnés les uns et les autres par les deux enseignantes présentes (l’enseignante de la classe et la directrice).


Ces dernières ont pu témoigner de la manière dont l’école s’est emparée de ce poste supplémentaire.
L’intervention du "maître plus" se fait en fonction de besoins identifiés dans les classes. Les modalités d’intervention sont discutées et décidées au sein du conseil des maîtres.
Ainsi le bénéfice du dispositif est double : il permet de répondre de manière plus individualisée aux besoins des élèves et, dans sa mise en œuvre au sein de l’école, offre aux enseignants l’opportunité d’échanger sur leurs pratiques et d’instaurer une continuité pédagogique de classe en classe.
Partager cette page

M.A.J. le 12/12/2016