Vous êtes ici : Académie » Politique académique » Actualités » Archives

Département de Mayotte

Renouvellement de la convention entre le conseil départemental de Mayotte et l’académie de Nantes

Une convention de partenariat lie le conseil départemental de Mayotte, le vice-rectorat de Mayotte et l’académie de Nantes dans l’accompagnement des élèves et des étudiants mahorais venant suivre leur scolarité dans l’académie.


Environ 4 000 lycéens  et étudiants du  département de Mayotte viennent étudier en métropole chaque année
; pour les lycéens quand la filière de leur choix n’existe pas sur l’île, pour les étudiants parce qu’il n’y a pas d’université à Mayotte.

Pour encourager cette ambition scolaire, le conseil départemental de Mayotte octroie des bourses d’étude à chaque lycéen et étudiant partant étudier en Métropole.
En outre il finance des postes de médiateurs sociaux dans les académies pour accompagner ces jeunes mahorais dans leur installation, leur adaptation, leur intégration et leur scolarité.

L’académie de Nantes fait partie des dix académies métropolitaines à bénéficier d’un tel dispositif, en accueillant (selon les années) deux à trois-cents mahorais.
214  jeunes ont choisi l’académie de Nantes en 2016 : 28 lycéens et 186 étudiants.

Anne Godel est leur médiatrice sociale académique et les accompagne sur deux axes :
  • l’intégration par le logement : aide pour trouver un logement, accompagnement dans les démarches administratives liées à l’accès à ce logement, aide à l’ouverture des droits  (sécurité sociale, aide au logement...) ;
  • l’adaptation scolaire, en lien avec les équipes dans les établissements et les universités (C.P.E, chefs de travaux, infirmières scolaires...).
L’objectif est d’accompagner les jeunes mahorais dans leurs démarches d’installation et de les aider à s’adapter à leur nouvel environnement (qu’il soit scolaire ou de vie quotidienne) afin que le contraste entre Mayotte et la métropole ne soit pas un obstacle à leur réussite.

Le premier février 2017, le recteur de l’académie de Nantes, William Marois, et le conseiller départemental de Mamoudzou 3 et président de la commission d’octroi des bourses et des aides du département de Mayotte, Ali Debré Combo, ont signé le renouvellement de la convention de partenariat fixant les modalités  de l’accompagnement de ces jeunes.


Lors de la cérémonie, les échanges ont également porté sur la manière d’accompagner les élèves de Mayotte dans leur choix d’orientation et dans leur réussite dans les études supérieures. Des actions sont à construire entre l’académie et le département de Mayotte pour :
  • informer les élèves sur les différentes formations possibles en lien avec les secteurs professionnels en tension sur l’île ;
  • accompagner le mieux possible vers la réussite dans le supérieur, surtout durant la première année d’études, année à fort risque de décrochage pour un jeune ayant à apprendre à la fois à se repérer dans un nouvel environnement de vie et dans un nouvel environnement d’études.
     

Un exemple avec Pluripass  à Angers

Le 2 février, un groupe d’une vingtaine de lycéens de terminale scientifique des lycées de Mayotte ont pu échanger  en visioconférence avec des étudiants et des responsables universitaires angevins, ainsi qu’avec les responsables du service d’information et d’orientation de l’académie de Nantes.

L’objectif de cet échange à distance était de présenter le dispositif expérimental PluriPass de l’université d’Angers, qui permet de préparer les concours des filières santé tout en validant différents modules permettant d’accéder, en cas d’échec aux concours santé, sans "année blanche", à une continuité de parcours en licence 2 ou en licence 3.

Ce parcours de formation, qui remplace l’année PACES (première année commune de préparation aux concours des filières santé), intègre du tutorat et des temps de réflexion sur le projet professionnel de l’étudiant.
En permettant l’accès à d’autres licences et à des filières ingénieur, PluriPass est un dispositif ouvert et sécurisant pour les étudiants qui se voient proposer d’autres voies que la seule réussite au concours.



Contact de la médiatrice sociale académique :
Anne Godel
06 30 80 24 72
anne.godel@ac-nantes.fr
Partager cette page

Rédigé par Gaetan Lemarie

M.A.J. le 08/02/2017