Vous êtes ici : Académie » Politique académique » Actualités

À voir aussi

Campus aéronautique

Embarquement pour "Les Ailes du Campus !"

Les collégiens et les lycéens se sont pressés au Forum de découverte des formations et des métiers de l’aéronautique le 12 avril, à l’IUT de Nantes (site de La Fleuriaye à Carquefou).

Il y avait foule dès 9 h 30, à l’ouverture de la manifestation « Les Ailes du Campus » !

Le public, majoritairement des élèves du second degré accompagnés de leur professeur, avait hâte d’aller à la rencontre des établissements, des entreprises, des associations et des partenaires des Pays de la Loire participant à ce forum dédié à l’aéronautique. Nouveauté cette année, les demandeurs d’emplois étaient accueillis par les prescripteurs de l’emploi et de la formation continue sur le Pôle formation-emploi.

Impulsé par le Campus des métiers et des qualifications Aéronautique Pays de la Loire - Bretagne, l’événement est unique dans notre région. Les jeunes ont découvert au cours de cette journée plusieurs pôles pour s’informer sur les formations et les parcours (du bac -3 au bac + 3), pour échanger et expérimenter :
  • le Pôle processus de fabrication ou les différentes étapes de conception d’un avion et les métiers qui s’y rapportent : gestion de projet, fabrication, câblage avionique, qualité ;
  • le Pôle réalité virtuelle et augmentée pour aborder de manière ludique les gestes professionnels de l’aéronautique, sous une forme immersive, collaborative et augmentée ;
  • le Pôle « play zone » pour s’initier à l’aéromodélisme grâce à un simulateur de vol avion,  à un simulateur d’aéromodèles volants ou à des essais FPV (vol en immersion avec des lunettes de suivi à distance).
L’édition 2018 des Ailes du Campus s’est enrichie de nouveautés :
  • Une conférence sur les drones à destination des étudiants (BTS, université, écoles d’ingénieur) ;
  • Un Hackathon organisé pour la première fois au Forum Les Ailes du Campus. Par équipes, les élèves regroupés en différents niveaux allant du CAP au BTS devaient réaliser dans un temps imparti un aéronef capable de transporter un avion complet et assemblé. Ils avaient à leur disposition un kit de matériel réglementaire. Un challenge « DIY » (Do It Yourself) passionnant à relever !
  • L’Apprentibus de la Région stationné devant l’entrée de l’IUT recevait les collégiens et les lycéens intéressés par les formations par l’apprentissage.


Pauline, élève en 1ère S-SI au lycée Victor Hugo à Château-Gontier : « j’ai beaucoup aimé tout ce qui était autour de la réalité augmentée. Lorsque j’aurai mon baccalauréat, je voudrais intégrer une CPGE dans une école d’ingénieurs » ;
Quentin, l’un de ses camarades de classe : « je suis intéressé par la mécanique du drone. Mon objectif est de faire aussi une école d’ingénieus et de continuer mes études dans le domaine de l’aéronautique ».

Alexis, Ewen et Gregory présentent leur formation et leur projet sur le stand de leur établissement, le lycée Brosseau-Blancho à Saint-Nazaire. Tous les trois en classe de 2nde Bac pro Avionique, ils sont ravis de participer pour la première fois aux Ailes du Campus. Ils effectueront leur 1ère et leur terminale en apprentissage.

Alexis : « je me suis réorienté l’an dernier après avoir fait une 2nde générale qui ne me correspondait pas. J’aime beaucoup tout ce qui a trait à l’électronique, le bac pro avionique m’offre ce que je cherchais. Je voudrais intégrer l’école militaire EO PONT après le bac et devenir plus tard pilote dans l’aéronavale ».

Ewen : « ce qui me plait dans ma formation, c’est la pratique. C’est ce qui m’a motivé à entrer au lycée Brosseau-Blancho. A partir de la classe de 1ère, on sera en apprentissage. J’ai hâte d’aller faire mon apprentissage dans une entreprise et d’être dans le concret. Après le bac je souhaite faire un BTS et une licence pro de maintenance aéronautique. Mon objectif est de travailler dans l’armée ».

Grégory : « j’ai  choisi le bac pro aéronautique option avionique qui m’intéressait plus que les options « structures » ou « systèmes ». Je souhaite devenir pilote d’hélicoptère alors c’est le cursus idéal pour parvenir à mon objectif ».

Les lycéens reconnaissent qu’il y a très peu de filles dans leur filière : une fille seulement en 1ère et deux en terminale bac pro avionique.

A l’écart de l’effervescence des Ailes du Campus grâce à une grande baie vitrée, les équipes en lice dans le Hackathon sont en plein brainstorming dans une salle de cours aménagée pour le challenge. L’équipe blanche, dont un étudiant du CESI de Saint-Nazaire en classe prépa, un étudiant en BTS au lycée des Trois-Rivières à Pontchâteau, un lycéen en 1ère année de CAP avionique, est coachée par Georges Blanco, responsable d’un service de développement chez l’industriel Stelia à Saint-Nazaire.

Georges Blanco : « chacun dans sa spécialité va dans le détail pour progresser sur la problématique. Il n’y a pas encore une vision globale du projet car le Hackathon a démarré il y a trente minutes, mais les idées commencent à se préciser ».
Hugo, en CAP Avionique (équipe blanche) : « c’est un beau projet sur lequel on doit plancher ; j’ai commencé à donner des idées sur comment déplacer l’avion. Grâce aux étudiants du CESI qui sont dans mon équipe, je viens de découvrir le logiciel en 3D « Solidworks » ; j’apprends plein de choses ! »
 
Les Ailes du Campus ont rassemblé plus de 800 personnes cette année encore. Les visiteurs comme les participants ont vécu une journée enrichissante et conviviale qui va conforter pour les uns leur choix de cursus dans la filière aéronautique et donner envie à d’autres de s’orienter vers les formations et les métiers de ce secteur. La manifestation privilégie le dialogue entre les jeunes, les établissements, les partenaires et les industriels. Ces derniers soulignent l’importance d’un tel rendez-vous qui permet de donner aux jeunes une image plus concrète des métiers de l’aéronautique et de la réalité des besoins.

 
Partager cette page

Rédigé par Gaetan Lemarie

M.A.J. le 20/04/2018