Vous êtes ici : Académie » Politique académique » Actualités » Archives

Campus de la mode

Filière mode et luxe : l’excellence en Vendée

Le Campus des métiers et des qualifications Industries créatives de la mode et du luxe compte aujourd’hui près de soixante-dix adhérents. Le Recteur a rencontré l’un d’eux, l’entreprise Belles Roches Couture à Treize-Vents.

L’académie de Nantes développe des liens privilégiés avec les acteurs du monde économique dans le cadre de la Relation Éducation Économie (REE). Dialoguer avec les entreprises et les branches professionnelles pour agir ensemble, et notamment pour construire des parcours de formation adaptés à la réalité des métiers, est indispensable pour mieux insérer les jeunes dans la société de demain.

Si la région des Pays de la Loire bénéficie d’un tissu économique diversifié, elle possède également des spécificités et des secteurs d’activité d’excellence qui constituent des enjeux forts au niveau national. C’est le cas des industries créatives de la mode et du luxe, filières dynamiques et porteuses d’emploi, qui ont fait l’objet d’une labellisation « Campus des métiers et des qualifications » par le ministère de l’Éducation nationale en février 2017.

Découvrir des gestes professionnels, des métiers, rencontrer les acteurs économiques locaux permettent de mieux comprendre les problématiques des secteurs d’activité, des territoires, des besoins ; c’est dans cette optique que le Recteur William Marois s’est rendu en Vendée le 16 février pour visiter l’entreprise Belles Roches Couture, implantée sur un site de 4 000 m2 à Treize-Vents, au nord-est du département. Accompagné de la directrice académique Anne-Marie Bazzo et de la délégation académique à la formation professionnelle initiale et continue (DAFPIC), il a été accueilli par son dirigeant, Jean-Yves Collet, et sa fille Christine Guinhut. Le groupe familial, qui maîtrise depuis plus de vingt ans des savoir-faire au service des grands créateurs parisiens, gère également l’atelier Pile ou Face, spécialisé dans la confection homme et femme, basé à Gétigné, en Loire-Atlantique.

Robot de coupe et innovation
Robot de coupe et innovation

Des savoir-faire au service des grands noms de la haute couture

A Treize-Vents, ce sont près de cinquante employés qualifiés dans la confection et la fabrication de vêtements de haute couture (vestes, tailleurs, manteaux, robes) qui travaillent sur des pièces luxueuses, celles-là mêmes qui nous font rêver sur les défilés des Fashion weeks parisiennes. Ses points forts : l’expertise de couturières expérimentées conjuguée à la performance d’équipements complexes (comme la gestion des motifs placés). On comprend, en assistant aux différentes étapes du façonnage, en observant les gestes professionnels, au quart de millimètre près, de personnels qualifiés, pourquoi l’entreprise est sollicitée par les plus grands noms de la mode française. La fabrication d’une de ces vestes iconiques nécessite une centaine d’opérations de production.

Petites séries, sur mesure, commandes urgentes, problématiques à résoudre en un temps record, Belles Roches Couture fait preuve de réactivité et de flexibilité pour répondre aux exigences des clients. Elle se doit en outre d’être constamment innovante et performante. Certains grands créateurs élaborent jusqu’à six collections par an !

15 000 pièces sont fabriquées chaque année
15 000 pièces sont fabriquées chaque année

Transmettre et innover par la formation continue

L’agilité et la polyvalence sont des qualités recherchées chez les salariés et futurs salariés, composés majoritairement de femmes. S’adapter et se former aux techniques est le leitmotiv de Jean-Yves Collet, qui croit en la formation continue. Il a d’ailleurs créé un service de formation interne dédié à la transmission des savoir-faire et à l’adaptation des méthodes de travail. L’objectif est double : maintenir et développer l’excellence attendue par des clients hautement exigeants et fidéliser les jeunes en leur permettant de monter en compétences et d’évoluer au sein de Belles Roches Couture, un enjeu majeur pour faire face aux départs en retraite.
 

Un savoir faire traditionnel - Supports pour suivre les différentes étapes de la fabrication
Un savoir faire traditionnel - Supports pour suivre les différentes étapes de la fabrication


Les chiffres clé de la filière mode et luxe :

  • devant l’industrie de l’aéronautique et l’industrie de l’automobile dans l’économie française ;
  • 150 milliards d’€ de CA par an ;
  • 577 000 emplois dont 294 000 dans l’habillement (et 30 000 emplois pour la sous-traitance) ;
  • 1,7 % du PIB de la France ;
  • Taux d’exportation de 80 % en moyenne (pour les 50 premières entreprises) ;
    (source : Institut Français de la Mode - 2016)
Partager cette page

Rédigé par Gaetan Lemarie

M.A.J. le 12/03/2018