Vous êtes ici : Académie » Politique académique » Actualités

Écolier

Les métiers d’art s’invitent dans les T.A.P

Pendant l’année scolaire, la commune de Sallertaine, en Vendée, a mis en place une initiation aux métiers d’arts pour les écoliers lors des Temps d’Activités Périscolaires (T.A.P).

La commune vendéenne soutient depuis plus de vingt-cinq ans l’artisanat d’art. Cet investissement lui a permis d’être labellisée « Ville et métiers d’art » en 2010.

Chaque année, les JEMA (Journées Européennes des Métiers d’Art) sont l’occasion de faire découvrir au public l’excellence de ces métiers et les savoir-faire qui leur sont attachés.

Dans l’optique de ces partages, pourquoi ne pas faire bénéficier les écoliers, y compris les plus petits, de la découverte de belles professions trop souvent mal jugées car méconnues ?
En partenariat avec l’association locale qui fédère les artisans d’art, la municipalité a souhaité initier une expérience nouvelle tout au long de l’année scolaire : aller dans les écoles du village en faisant intervenir les artisans dans le cadre des Temps d’Activités Périscolaires (TAP).

Cette initiative inédite, tant sur le plan local que régional, a rencontré chez les intervenants, comme chez les élèves, un écho des plus favorables.
Les temps d’activités périscolaires permettent ainsi aux enfants de s’immerger dans un univers nouveau et révélateur. Les métiers d’art, qui souffrent quelquefois d’une image désuète et erronée peuvent être perçus différemment par le milieu scolaire, particulièrement le 1er degré. Oui, ces métiers font appel à la créativité, à l’inventivité et requièrent des qualités d’apprentissages : patience, méticulosité, précision du geste.

L’engouement des enfants pour la découverte de ces métiers qui participent à l’image du savoir-faire français a mis en lumière la nécessité pour ses artisans de transmettre la mémoire de leur art. Dans un environnement surchargé de nouvelles technologies et de produits manufacturés, les artisans d’art opposent la rareté, le temps de la fabrication et le sur-mesure.

Une expérience pédagogique qui a le mérite de souligner que métiers d’hier et gestes de demain ne sont pas incompatibles. Les jeunes générations sont l’avenir des métiers d’art !


Initiation aux métiers d’arts pour les écoliers
Initiation aux métiers d’arts pour les écoliers de Sallertaine
 

Partager cette page

Rédigé par Gaetan Lemarie

M.A.J. le 19/06/2017