Vous êtes ici : Académie » Politique académique » Langues vivantes

L'enseignement des langues dans l'académie de Nantes

Dans le second degré

Dans l'académie de Nantes en 2014, plus de 300 000 élèves (soit 99% des élèves) reçoivent, dans le second degré, l'enseignement d'une ou plusieurs langues.

La L.V.1 (langue Vivante 1) est majoritairement l'anglais qui concerne 95% des élèves. Seuls, 4% des élèves étudient l'allemand en première langue (le 1% restant étant majoritairement l'espagnol, dispensé presque exclusivement dans le public). Il n'existe pas de disparités entre les départements de l'académie. 9000 collégiens étudient simultanément deux L.V.1 en sixième et cinquième en classe bi-langue.

enseignement des LV3 dans l'académie de NantesC'est en majorité vers l'espagnol que se tournent les élèves (plus des trois quarts) lors du choix de leur deuxième langue. Viennent ensuite l'allemand et l'anglais (le plus souvent, cette langue est prise par les germaniques germanistes L.V.1).

La diversité est plus grande au niveau de la L.V.3. L'italien est la langue la plus pratiquée (45%). Il existe néanmoins de fortes disparités départementales puisque 66% des élèves qui font une L.V.3 dans la Sarthe pratiquent l'italien contre seulement 24% en Mayenne. Ce dernier département se distingue d'ailleurs avec un enseignement important du chinois (40% des élèves étudiant une L.V.3).
 

Dans le premier degré

95% des écoliers scolarisés en cours élémentaire et en cours moyen étudient une langue vivante qui est à 98% l'anglais. Une minorité d'élèves étudient 2 langues vivantes, la seconde langue étant l'allemand ou l'espagnol.
86% des élèves de cours préparatoire reçoivent une initiation à la langue étrangère. Ce pourcentage varie selon les départements, il est par exemple de 97% en Loire-Atlantique.
En Vendée, l'apprentissage commence dès la grande section de maternelle pour 17% des écoliers.

En Loire-Atlantique, existent 2 sections à vocation internationale : l'une en allemand à l'école Gustave Roch à Nantes et la seconde en anglais à l'école Anatole de Monzie à Nantes. Dix enseignants interviennent également dans 49 écoles de ce département pour enseigner les langues et les cultures turques et arabes, dans le cadre des Enseignements de Langue et de Culture d'Origine (ELCO). Le breton est enseigné dans trois écoles à Nantes et Saint-Brévin-les-pins.

Un exemple d'ouverture européenne dès l'école primaire

En Vendée, au Gué-de-Velluire (commune de 550 habitants), les élèves, de la maternelle jusqu'au C.M.2, travaillent déjà sur leur deuxième projet Comenius depuis 2009, avec des écoles de Finlande, Allemagne, Autriche, Espagne, Pologne, Royaume-Uni et Chypre. Curiosité et apprentissages, grâce à ce travail innovant, sont tournés vers l'Europe et les élèves en plus apprennent l'anglais.
 

Une expérience d'apprentissage précoce en maternelle

Un apprentissage précoce de l'allemand en maternelle est proposé aux familles dans deux écoles maternelles nantaises : Louis Pergaud et Le Linot, dans le quartier de Saint-Joseph de Porterie. Ce dispositif original s'inscrit dans la prolongation de l'immersion en allemand des enfants qui fréquentent la crèche franco-allemande Hänsel & Gretel.
 
Partager cette page

Rédigé par Gaetan Lemarie

M.A.J. le 25/03/2016