Vous êtes ici : Académie » Politique académique » Langues vivantes » Cursus européens

Dispositifs bi-langues, sections européennes et internationales

Les dispositifs bi-langues

Ils proposent d'étudier deux langues à partir de la 6ème (enseignement de 5 heures hebdomadaires pour les deux langues).
Dans l'académie de Nantes à la rentrée 2012, ces dispositifs concernaient 12 300 élèves - 12050 collégiens et 250 lycéens - dans 250 établissements (205 établissements du secteur public et 45 du secteur privé).
Conséquence du volontarisme de l'académie en la matière, le nombre d'élèves concernés par une bi-langues a fortement augmenté en 4 ans (+ 127%). Le couple allemand-anglais ressort nettement, traduisant la politique académique en faveur de l'allemand, sans pour autant négliger la diversité linguistique, comme en témoigne l'existence de bi-langues chinois-anglais et arabe-anglais.

Les sections européennes dans 234 établissements

Les sections européennes ont été créées en 1992 dans les collèges, les lycées généraux et technologiques, puis étendues en 2001 aux lycées professionnels.
Les deux premières années (généralement la 4ème et 3ème), l'élève suit un enseignement renforcé d'une langue vivante étrangère. Ce renforcement fait place progressivement, à partir de la troisième année, à l'enseignement dans la langue choisie de tout ou partie du programme d'une ou plusieurs disciplines non linguistiques. 20 établissements proposent une section européenne dès la classe de 6ème.

Au sein de l'académie de Nantes, ces sections totalisent, à la rentrée 2012, 18 560 élèves et sont présentes dans 234 établissements (157 collèges, 70 lycées et 7 lycées professionnels).

Les élèves sont majoritairement en sections européennes anglais (466 sections et 81% des élèves) ; viennent ensuite l'espagnol (105 sections et 10% des élèves) puis l'allemand (113 sections et 8% des effectifs) et l'italien : 17 sections et 1% des élèves. Des établissements proposent plusieurs types de sections européennes.   

Les départements de Vendée, de Loire-Atlantique et de Mayenne sont ceux qui - proportionnellement à leur population scolaire - ont le plus d'élèves en sections européennes.

Répartition des élèves de section euroépeenne par languePourcentage d'élèves en section européenne par département

Des sections internationales en Loire-Atlantique

Créées en 1981, en école primaire, en collège et en lycée d'enseignement général, les sections internationales accueillent des élèves français et étrangers. Elles ont pour objectifs d'une part, de faciliter l'insertion d'élèves étrangers dans le système scolaire français et leur éventuel retour dans leur système d'origine ; d'autre part d'enseigner une langue étrangère à un haut niveau à des élèves français.

À la Baule, un parcours anglophone de la 6ème au bac

La cité scolaire (collège et lycée) "Grand Air" à La Baule en Loire-Atlantique accueillent des élèves de la 6ème à la terminale dans des classes à vocation internationale britannique.

À Nantes, un parcours anglophone du CE2 au bac

Dans un même quartier au coeur de Nantes, celui de l'île de Nantes, les élèves peuvent suivre l'intégralité de leur cursus dans des classes à vocation internationale dans un réseau de 3 établissements publics : une école primaire, un collège et un lycée.

Partager cette page

Rédigé par Philippe Brondeur

M.A.J. le 21/12/2015