Vous êtes ici : Académie » Politique académique » Langues vivantes » TICE et langues

Les TICE au service de l’enseignement des langues vivantes

T.I.C.E. (Technologies de l'information et de la communication pour l'éducation) : par ce sigle, on entend l'ensemble des outils techniques, informatiques et numériques à la disposition des enseignants pour favoriser les apprentissages de leurs élèves. Les langues vivantes ont tout particulièrement besoin de ces outils T.I.C.E., et les professeurs de l'académie de Nantes s'en saisissent de plus en plus couramment.
 
Les applications informatiques habituelles sont souvent utilisées, qu'il s'agisse du traitement de texte, de l'utilisation de fichiers sonores numériques ou encore d'images ; les usages d'Internet sont également très fréquents, dans l'accès à l'information "en V.O." sur différents sites d'informations, ou bien pour exploiter les ressources de messagerie afin de correspondre avec l'étranger. Les configurations des salles de classe évoluent en parallèle : les postes informatiques dans la classe sont devenus monnaie courante tout comme les salles multimédia, et la vidéo-projection est très largement employée, parfois associée à des Tableaux Numériques Interactifs.

L'atout de l'Environnement numérique de travail

En dehors de ces usages, certains outils plus spécifiques trouvent une place très utile : il y a bien sûr l'utilisation de logiciels dédiés aux langues dans le cadre de salles multimédia, qui permettent de travailler l'écoute, la compréhension, la grammaire, la prononciation, etc. ,en respectant les rythmes d'apprentissage de chaque élève. De plus en plus de professeurs produisent également leurs propres ressources ou activités qu'ils mettent à disposition sous format numérique, en ligne ou sur des serveurs d'établissements.
 
De nouveaux outils ont aussi fait leur apparition : regroupés sous le terme de "baladodiffusion", ils permettent de diffuser facilement, rapidement et même en-dehors de la classe différents, fichiers sonores pour permettre aux élèves d'entendre davantage la langue qu'ils étudient, de façon plus régulière et plus autonome. Les élèves peuvent facilement y enregistrer leurs productions, afin de s'exprimer davantage et de permettre à leurs professeurs de guider et d'évaluer plus finement leur expression orale. On utilise alors de petits dictaphones numériques, ou des lecteurs-enregistreurs mp3, que les élèves apprécient, et qui offrent de réels intérêts pédagogiques.
 
La mise en place des ENT (Environnements Numériques de Travail) est un atout décisif dans l'exploitation de ces outils, car ils permettent notamment de fluidifier les échanges entre professeurs et élèves, afin d'appuyer l'enseignement sur des ressources de qualité, aisément accessibles et permettant des apprentissages solides.
Partager cette page

Rédigé par Gaetan Lemarie

M.A.J. le 22/04/2013