Vous êtes ici : Personnels et recrutement » Espace formation » Entrée dans le métier

Entrée dans le métier

Les plans académiques de formation, tant en direction des personnels enseignants, d'éducation et d'orientation que d'encadrement, tentent de répondre aux besoins des personnels dès leur entrée en fonction tout en les articulant à l'accompagnement des réformes liées aux évolutions du système éducatif.

Personnels enseignants, d'éducation et d'orientation

L'entrée dans le métier est marquée par la création des nouvelles Écoles Supérieures du Professorat et de l'Éducation (ESPE). En lien étroit avec les services de formation du rectorat, la formation proposée aux nouveaux fonctionnaires stagiaires se veut le creuset de compétences professionnelles diverses et complémentaires toutes mises au service d'un seul et même objectif : proposer à chaque élève un parcours de réussite scolaire respectueux de sa personne et attentif à la mise en œuvre des conditions éducatives et pédagogiques lui permettant de prendre conscience et confiance en ses capacités et d'en favoriser l'exercice.

Tous les nouveaux fonctionnaires stagiaires (qu'ils soient sur un service à mi-temps ou à temps plein) bénéficieront ainsi d'un plan de formation intégrant à la formation scientifique et didactique une formation tutorée en établissement permettant dès l'année de stage à chaque stagiaire, au plus près de l'activité en classe avec leurs élèves, de réfléchir et d'orienter les apports de la formation et l'expérience transmise par les différents formateurs en direction de l'acte d'enseignement et de son contexte effectif. Le PAF peut ainsi articuler plus aisément à ces formations accompagnant l'entrée dans le métier les actions de formation continue qui elles aussi, cherchent à articuler apports théoriques et mutualisation des pratiques professionnelles ainsi que les échanges entre pairs.

Personnels d'encadrement

Une préparation aux concours d'encadrement, intitulée dans notre académie "prépacadres", est ouverte à tout personnel de l'éducation nationale désireux de préparer un concours de l'encadrement, (personnels de direction, inspecteurs, cadres administratifs). Une série de conférences et d'ateliers, le plus souvent inter-catégoriels, mais aussi spécifiques, permet de conférer aux personnels un temps d'élargissement et d'approfondissement de la connaissance du système éducatif et de ses priorités en matière de politique éducative, tout en préparant aux épreuves écrites ou orales de ces concours ou encore à la constitution d'un dossier RAEP. Cette formation est complétée par une plate-forme à distance et la mise en disposition en ligne de ressources complémentaires.

Une formation statutaire pour les personnels de direction et les inspecteurs stagiaires est également mis en place lors des deux premières années qui suivent la réussite aux concours. Cette formation, qui prolonge celle dispensée lors de la préparation aux concours et s'inscrit en cohérence avec les actions de formation continue qui lui font suite, est organisée selon trois échelles :
  • une échelle nationale, constituée d'un certain nombre de regroupements à l'École supérieure de l'Éducation nationale et de l'enseignement supérieur (ESENESR), permet, sur un certain nombre de priorités nationales définies dans son cahier des charges, d'assister à des conférences de haut niveau sur les thématiques abordées, également de prendre connaissance et d'échanger sur la manière dont les différentes académies les prennent en charge et en font l'expertise.
     
  • une échelle académique, qui propose un plan académique de formations inter-catégorielles pour la plupart, structuré à partir des priorités du projet d'académie et distribué selon trois axes principaux :
  1. accompagner chaque élève vers la réussite,
  2. accompagner les personnels par une gestion de proximité et personnalisée des ressources humaines,
  3. accompagner l'école ou l'établissement dans son projet pédagogique et éducatif.
     
  • une échelle individualisée, qui permet, par l'exercice de la fonction tutoriale, à chaque stagiaire de s'approprier, au plus près de l'exercice quotidien du métier, les apports tant nationaux qu'académiques de la formation dispensée, en vue de permettre à chaque stagiaire de se faire ainsi le premier acteur de sa formation avec l'aide de pairs expérimentés.
Partager cette page

Rédigé par Magalie Chevalier

M.A.J. le 18/06/2014

Nous écrire