Vous êtes ici : Personnels et recrutement » L'académie recrute » Assistants d'éducation » Conditions d'emploi

Les conditions d'emploi des assistants d'éducation

Qui est l'employeur ?

Pour les assistants d'éducation et les assistants pédagogiques, l'employeur est le chef d'établissement (EPLE : collèges, lycées, lycées professionnels, EREA).

En sa qualité d'employeur, le chef d'établissement procède au recrutement, établit et signe le contrat. Le contrat est donc conclu entre lui et le candidat. La gestion administrative des dossiers des personnels est effectuée dans l'établissement employeur.

Les assistants d'éducation qui sont amenés à exercer dans des écoles (1er degré) sont placés sous l'autorité fonctionnelle du directeur d'école qui a délégation de l'autorité de l'employeur.

Quelles sont les conditions d'emploi ?

Les assistants d'éducation bénéficient d'un contrat de droit public à durée déterminée, d'une durée maximale de 3 ans, renouvelable dans la limite d'un engagement total de 6 ans. En fonction des contraintes d'organisation des établissements ou des candidats eux-mêmes, les contrats peuvent être d'une durée inférieure.
  • période d'essai : 1/12ème de la durée du contrat
  • durée annuelle du travail : 1607 heures pour un service à temps complet
  • quotité de service : temps complet ou incomplet (définie en fonction des besoins de chaque établissement)
  • période annuelle d'exercice : de 39 à 45 semaines.

Pour les assistants pédagogiques le temps de travail se répartit sur une durée maximale de 36 semaines. Le temps de préparation est inclus dans le temps de travail de l'agent (limite de 200 heures à déterminer avec le chef d'établissement).

Quels sont les droits à la formation ?

Adaptation à l'emploi

Les assistants d'éducation suivent une formation d'adaptation à l'emploi incluse dans le temps de service effectif, dans les conditions fixées par l'autorité qui les recrute. Cette formation est organisée par les services académiques (ordre de mission et remboursement des frais de déplacement à la charge de l'Administration).

Les assistants pédagogiques bénéficient d'une formation spécifique d'adaptation à l'emploi sous la responsabilité de l'Inspection Pédagogique Régionale.

Crédit d'heures

Il a pour objectif de mieux concilier la poursuite d'études supérieures ou une formation professionnelle et les fonctions d'assistant d'éducation. Il s'impute sur le temps de travail.

Il s'agit d'une possibilité et non d'un droit.

La demande d'attribution est soumise à l'employeur , au regard de l'organisation du service, dès le début de l'année scolaire. Doivent y être joints le projet de formation et le volume horaire. La présentation des pièces justificatives doit s'effectuer y compris dans le courant de l'année scolaire à l'appui des demandes d'absences.

  • 200 heures pour un temps complet
  • 100 heures pour un demi-service

Quelles sont les conditions de rémunérations

La prise en charge de la paie des assistants d'éducation, des assistants pédagogiques (et des aides-éducateurs) est assurée par un service mutualisateur rattaché au Lycée "Doaunier Rousseau" à Laval.

Le traitement des assistants d'éducation est calculé par référence à l'indice nouveau majoré 311 (au 1er janvier 2015 : rémunération brute mensuelle pour un temps complet : 1457,52 euros).
Les assistants d'éducation peuvent percevoir le supplément familial de traitement.

Pour toutes questions relatives au traitement, vous pouvez joindre le service paie à l'adresse suivante : paie.assisteducation@ac-nantes.fr

Toutes les informations de nature à avoir une incidence sur la rémunération doivent être portées à la connaissance de l'employeur qui se chargera de les transmettre au service paie.

En cas de recrutement, il est recommandé de prendre connaissance des informations complémentaires figurant dans le fichier à télécharger.

Partager cette page

Rédigé par Muriel Oger

M.A.J. le 26/08/2015