Vous êtes ici : Académie » Politique académique » Actualités

Conter pour dire le monde

Conter pour dire le monde

Les élèves allophones de la classe M.L.D.S du collège Libertaire Rutigliano à Nantes ont participé à un projet autour du « Conte des Mille et une nuits ».

« Échos : conter pour dire le monde » est une exploration de l’histoire traditionnelle de Shéhérazade menée auprès de dix jeunes primo-arrivants issus de la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire (M.L.D.S) du collège et de six personnes âgées de la Résidence Autonomie de Port-Boyer.

Portée par La Bouche d’Air, cette initiative a été menée au sein du quartier prioritaire de Port-Boyer dans le cadre du dispositif « Connivences » de la Ville de Nantes. Soutenu par le rectorat de Nantes, le Conseil départemental de Loire-Atlantique et la Direction Régionale des Affaires Culturelles des Pays de la Loire, le projet était restitué au collège le 22 juin et présenté à l’ensemble des élèves, des personnels de l’établissement et des partenaires.

Accompagnés par l’artiste-conteuse franco-libanaise Najoua Darwiche et par Maëla Maiguy, en charge du développement des publics de La Bouche d’Air, les jeunes et les résidents ont bénéficié d’un parcours de découverte et de mise en pratique entre décembre 2020 et mai 2021.
Durant cette période, les élèves ont participé à des ateliers « conte » dans le but de se réapproprier le récit des « Mille et une nuits » tout en progressant dans leur apprentissage de la langue française. En parallèle, le groupe de résidents du foyer a assisté à des « Cafés-conte », temps de partage et d’échange autour de l’histoire de Shéhérazade au cours desquels ils ont été amenés à questionner les rapprochements entre conte et vie quotidienne (la condition de la femme, la privation de liberté, la violence…).

Un projet pluridisciplinaire

Partenaire du projet la radio associative Prun’ a invité les élèves de la MLDS dans ses studios pour enregistrer leur version du conte et disposer d’une trace sonore. Les témoignages des séniors collectés ont été intégrés au récit. Des portraits des jeunes ont été réalisés avec le concours de l’Atelier photographique de l’Erdre : les élèves ont appris la technique du cyanotype et ils ont effectué eux-mêmes les tirages. Ils ont aussi développé un travail de création artistique sous forme de fresque et de collages en lien avec le conte, avec l’aide de leur professeure d’arts plastiques.
Moriba, Taher, Ahmad, Saïd, Alfredo et leurs camarades viennent d’horizons différents (Mali, Soudan, Somalie, Afghanistan, Syrie…).
Ils sont fiers d’avoir participé ensemble à ce projet pluridisciplinaire et de pouvoir partager le fruit de leur travail sous l’œil bienveillant des adultes.


La Radio Prun’ diffusera le 14 juillet à midi l’histoire de Shéhérazade contée par les élèves et commentée par les séniors du foyer autonomie.

Partager cette page

Rédigé par Gaetan Lemarie

M.A.J. le 08/07/2021