Vous êtes ici : Académie » Politique académique » Actualités

Plus d'information

Contrat Local d'Accompagnement à Sablé sur Sarthe

Contrats Locaux d’Accompagnement

Deux écoles de Sablé-sur-Sarthe signent leur CLA avec la Secrétaire d’Etat chargée de l’éducation prioritaire, Nathalie Elimas.


L’Académie de Nantes est l’une des trois académies, avec Lille et Aix-Marseille, qui expérimenteront les Contrats Locaux d’Accompagnement dès le rentrée scolaire 2021.


Signature du CLA

Les Contrats Locaux d’Accompagnement sont un dispositif supplémentaire de l’éducation prioritaire visant à renforcer l’égalité des chances en aidant des établissements qui ne relèvent pas de la carte de l’éducation prioritaire mais qui font face à des difficultés proches : « les oubliés de la carte », selon les mots de la Secrétaire d’Etat Nathalie Elimas. Certains lycées notamment et des écoles ou des établissements situés en territoires ruraux sont plus spécifiquement visés par les CLA.

Visite

41 écoles, collèges et lycées de l’académie de Nantes vont bénéficier de ces CLA. Il s’agit d’écoles et d’établissements identifiés par les services académiques en fonction de critères sociaux, scolaires et territoriaux révélant des besoins spécifiques pour renforcer l’accompagnement et la réussite des élèves.

Parmi eux figurent les écoles Gilles Ménage et Le Pré de Sablé-sur-Sarthe qui ont reçu la visite de la Secrétaire d’État chargée de l’éducation prioritaire, Nathalie Elimas, et du Recteur de l’académie de Nantes, William Marois, venus signer et officialiser la mise en œuvre de leurs Contrats Locaux d’Accompagnement.

Les directrices des deux écoles ont présenté les leviers identifiés pour favoriser la réussite de leurs élèves : travailler sur la maîtrise de la langue, enrichir le lexique des élèves dès la maternelle, favoriser l’accès aux livres et à la lecture ainsi qu’à la culture.
Les moyens alloués dans le cadre des CLA devront faciliter la mise en place d’actions pour progresser sur ces difficultés identifiées.

Présentation

« Il n’y aura pas deux CLA identiques », a rappelé la Secrétaire d’Etat, « l’objectif est de répondre aux besoins et aux spécificités de chaque école et chaque établissement ». L’expérimentation prévoit des postes supplémentaires, des crédits pédagogiques, un accès prioritaire à la formation et des avantages pour la carrière des personnels.

Partager cette page

Rédigé par Gaetan Lemarie

M.A.J. le 28/05/2021