Vous êtes ici : Académie » Politique académique » Actualités

Pour plus d'information

DP_SNU-16.jpg

Fin de la phase de cohésion du SNU

Les jeunes volontaires accueillis en Loire-Atlantique dans le cadre du Service National Universel ont célébré la fin de la phase de cohésion le 27 juin au lycée Olivier-Guichard à Guérande.

La cérémonie de clôture s’est déroulée au sein de l’établissement qui a hébergé les adolescents pendant cette période. Le Recteur William Marois, accompagné du directeur académique de la Loire-Atlantique Philippe Carrière, le sous-préfet Michel Bergue, le maire de Guérande Nicolas Criaud, et les acteurs du dispositif ont assisté à la clôture de la phase pilote qui a concerné 2000 jeunes de métropole et de Guyane.

Agés de 15 à 16 ans, les 179 jeunes filles et garçons hébergés à Guérande ont expérimenté pendant une douzaine de jours ce dispositif d’engagement citoyen piloté par le chef de centre SNU, Patrick Maurieras. Les encadrants et tuteurs, provenant d’horizons différents - éducation nationale, éducation populaire, monde militaire - ont vécu une expérience enrichissante au contact de ces adolescents.

Chaque compagnie, identifiée par une couleur - rouge, bleu, vert, orange -,  avait préparé une présentation pour illustrer le séjour et faire part de ses impressions : diaporama, vidéo, chant, lecture…. Les restitutions étaient empreintes d’émotion et de fierté, tant de la part des jeunes heureux d’avoir partagé un moment unique que des encadrants. Des liens forts se sont noués au fil des journées de formation.

Le Recteur a chaleureusement félicité les jeunes volontaires pour leur implication et leur engagement. « C’est un grand moment pour vous, à plusieurs titres : vous êtes les pionniers en étant les premiers à vous être engagés dans le service national universel, un dispositif qui va marquer les générations futures », a-t-il indiqué. « C’est aussi un grand moment citoyen pour réfléchir aux valeurs de la République, aux enjeux de notre société en matière de défense, d’écocitoyenneté, de développement durable… ». Enfin le Recteur a rappelé que le SNU est un excellent exemple du « vivre ensemble » : pendant la période de cohésion, les jeunes apprennent à travailler en équipe, à se respecter les uns les autres et à s’entraider.

En fin d’après-midi, les compagnies et les participants à la cérémonie se sont retrouvés dans la cour du lycée pour assister à la descente des couleurs par deux jeunes volontaires avant d’entamer « La Marseillaise ». Dès le lendemain, les 179 jeunes filles et garçons sont repartis dans leurs foyers. Ils vont se préparer à la deuxième étape du SNU : une mission d’intérêt général d’une durée de deux semaines à effectuer dans les mois qui suivent le séjour de cohésion, près de chez eux. Certains d’entre elles et d’entre eux vont s’investir dès cet été dans une mission au SDIS de leur département.
 

Reportage photo

 

Les chiffres clés du SNU

  • 13 départements préfigurateurs dans chacune des grandes régions métropolitaines et en outre-mer, dont la Loire-Atlantique ;
  • 2000 jeunes volontaires âgés de 15 à 16 ans ;
  • 50 jeunes volontaires en situation de handicap ;
  • 14 centres SNU installés dans des internats, des centres de vacances, des Crous, etc.
  • 12 jours de vie en collectivité, du 16 au 28 juin, dans un autre département que leur département de résidence ;
  • 2 semaines (ou 84 heures) de mission d’intérêt général à réaliser entre juillet 2019 et juin 2020 ;
  • environ 450 cadres mobilisés (équipes de direction/cadres de compagnies/tuteurs de maisonnées).



     
Partager cette page

Rédigé par Gaetan Lemarie

M.A.J. le 12/07/2019