Vous êtes ici : Académie » Politique académique » Actualités

ARS

L’Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire et le Rectorat de Nantes, partenaires pour la santé des jeunes ligériens

Une convention de partenariat, signée une première fois en 2012 et renouvelée en 2018, permet de formaliser et de consolider leurs actions communes afin de favoriser le développement d’une politique éducative de santé au sein des établissements scolaires.

L’Agence Régionale de Santé (ARS) Pays de la Loire et le Rectorat de l’académie de Nantes partagent de nombreuses ambitions en matière de prévention et d’éducation à la santé des jeunes ligériens.

Le bien-être physique, mental et social des enfants, adolescents et jeunes adultes sont des préoccupations communes ; elles sont au cœur du parcours éducatif de santé mis en œuvre tout au long du parcours scolaire des élèves.

L’ARS et le Rectorat sont également engagés pour le développement des parcours inclusifs pour les élèves en situation de handicap et/ou présentant des besoins spécifiques afin de favoriser leur insertion sociale et professionnelle.

La convention de partenariat détaille les ambitions identifiées conjointement dans le Projet Académique du Rectorat d’une part, et dans le Projet régional de santé de l’ARS d’autre part.

Parmi ces ambitions, se trouvent :
  • le renforcement des compétences psycho-sociales des élèves ;
  • le déploiement d’actions de prévention, notamment dans les territoires marqués par des indicateurs socio-économiques défavorables (zones rurales et zones d’éducation prioritaire) ;
  • le renforcement de l’inclusion des élèves en situation de handicap, notamment grâce à des réponses plus souples et adaptées aux besoins de chaque enfant, avec une attention particulière pour les élèves porteurs de troubles du spectre autistique (TSA) ;
  • la formation des enseignants tout au long de leur carrière pour une meilleure prise en compte des problématiques de santé et de handicap des élèves.
La convention prévoit également une meilleure collaboration entre l’ARS (cellule de veille et d’alerte) et le Rectorat (services de santé scolaire) pour prévenir les risques liés aux maladies fortement contagieuses. C’est notamment le cas pour la rougeole, dans un contexte d’épidémie nationale, puisque 22% des cas recensés dans la région ont touché des enfants d’âge scolaire (5-14 ans).

Enfin la convention identifie, parmi ses leviers d’action, le service sanitaire pour les étudiants en santé, inscrit dans la « stratégie nationale de santé 2018-2022 ».

En effet le déploiement de ce service dans la Région Pays de la Loire se fera dans un premier temps au sein des établissements scolaires, avant d’être élargi à d’autres types de structures (établissements médico-sociaux, entreprises, etc.).

 
Partager cette page

Rédigé par Gaetan Lemarie

M.A.J. le 10/01/2019