Vous êtes ici : Académie » Politique académique » Actualités

Signature

MIN de Nantes : une multitude de métiers

Le Recteur a visité le 17 janvier le Marché d’Intérêt National de Nantes à l’occasion du renouvellement de la convention de partenariat avec la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (C.P.M.E).

Ouvert aux professionnels dès 4 h 30, le MIN de Nantes est le plus important marché du Grand Ouest et le 2e au niveau national après Rungis. Implanté depuis février 2019 sur un nouveau site de plus de 70 000 m2 à Rezé, il abrite une centaine d’entreprises spécialisées dans les fruits et légumes, la marée, la viande, le matériel et les services, les fleurs et la décoration. Ces dernières sont fédérées autour de l’association MIN Avenir qui assure le dialogue avec les collectivités et porte un projet collectif d’avenir avec ses adhérents.
 

Une ville dans la ville

Le Recteur a été accueilli dès 6h00 par les représentants de la CPME, Jean-Luc Cadio, président de la CPME 44 et chef d’entreprise (Berjac), Olivier Morin, président de la CPME Pays de la Loire, et Jean-Joseph Batardière, délégué général de la CPME Pays de la Loire et Loire-Atlantique. A l’issue d’une présentation du MIN, de son histoire et de ses activités, le Recteur, accompagné des référents académiques de la formation professionnelle et de la relation école-entreprise, a visité plusieurs bâtiments dédiés aux secteurs d’activité des entreprises qui y travaillent (dont 40 producteurs locaux). Le MIN ne regroupe pas seulement la vente de produits en gros mais également une pépinière d’entreprises permettant de former les futurs salariés. Au fil des rencontres, il a échangé avec certains d’entre eux, passionnés par leur métier qu’ils exercent dans un environnement rude mais attachant.
 

Reportage photo

 

Le MIN, engagé dans des actions citoyennes

Le marché de gros nantais, dédié prioritairement aux professionnels, ouvre également ses portes au public qui a la possibilité d’effectuer des achats à partir de 17 heures. Au-delà de ses activités de commerce, le MIN met en œuvre une politique de tri et de valorisation de ses déchets pour préserver l’environnement. Les opérateurs fruits et légumes font don de leurs invendus à des associations caritatives, dont le Secours Populaire, qui bénéficie d’un local sur place pour assurer la redistribution quotidienne des denrées recyclées.
 

Renforcer les liens école-entreprise

La visite s’est déroulée en préambule au renouvellement de la signature de la convention de partenariat qui lie depuis 2011 l’Académie de Nantes et la CPME Pays de la Loire. Le Recteur et le président Olivier Morin ont rappelé les objectifs de la collaboration :

  • informer les jeunes sur les différents métiers des TPE/PME (Très Petites Entreprises/Petites et Moyennes Entreprises) ;
  • développer des liens durables entre les établissements scolaires et les entreprises locales ;
  • promouvoir l’enseignement professionnel et l’apprentissage, et faciliter l’insertion des jeunes ;
  • favoriser la diffusion d’une culture d’entreprise et l’envie d’entreprendre.

Le Recteur a rappelé que les voies d’accès aux nombreux métiers des TPE/PME sont diversifiées, sous statut scolaire ou par apprentissage. Former les jeunes aux besoins des entreprises et favoriser leur insertion, particulièrement celle des publics les plus en difficulté, font partie des objectifs de la convention. Il a également souligné que la participation d’entreprises de la CPME aux CLEE (Comités Locaux Éducation Économie) et au réseau des Conseillers Entreprise pour l’École contribue à une meilleure connaissance réciproque des formations, des métiers et des opportunités d’emploi sur le territoire.
Olivier Morin, le président de la CPME Pays de la Loire, a insisté sur la dimension de partage et de transmission : donner le goût d’entreprendre aux jeunes qui feront l’emploi de demain et partager les informations, les besoins, les attentes de chacun.

La nouvelle convention (2020-2023) va permettre d’assurer dans la continuité le développement des liens de proximité et de piloter des actions avec les établissements scolaires et les jeunes des quartiers défavorisés ou en situation de décrochage scolaire. Ensemble, les cosignataires s’engagent à renforcer la connaissance et la compréhension de l’entreprise et de son fonctionnement - notamment par les stages - et à favoriser l’entrepreneuriat et la mobilité des jeunes.

La CPME Pays de la Loire en quelques chiffres
  • Près de 3000 adhérents directs
  • 16 000 adhérents indirects (par le biais des branches professionnelles)
  • Plus de 500 mandataires répartis dans plus de 200 mandats pour assurer la représentation patronale dans les différentes instances (CCI, Tribunaux de Commerce, Conseils de Prud’hommes, organismes de Sécurité Sociale…


 
Partager cette page

Rédigé par Gaetan Lemarie

M.A.J. le 24/01/2020