Vous êtes ici : Académie » Politique académique » Actualités

À télécharger

Prix - diplôme 120x60

Olympiades scientifiques et concours « Les Génies de la Construction »

Les lauréats académiques de plusieurs concours prestigieux ont été reçus par le Recteur William Marois à l’occasion d’une cérémonie de remise des prix. Plusieurs d’entre eux ont remporté un prix national.

Ils ont brillé lors de concours scientifiques ou techniques : Olympiades de Mathématiques, de Géosciences, de Chimie, de Sciences de l’ingénieur et concours « Les Génies de la Construction ».

Les lauréats académiques, voire nationaux, ont été invités à une cérémonie de remise des prix le 12 juin au lycée Carcouët à Nantes.
Accompagnés de leur chef d’établissement et de leur professeur, les lycéens ont reçu les félicitations du Recteur et des inspecteurs des disciplines concernées. Les projets primés en lien avec les Sciences de l’Ingénieur et les Génies de la Construction étaient par ailleurs présentés au public avant l’ouverture de la cérémonie.

L’année 2018-2019 a été désignée « Année de la chimie de l’école à l’université » par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. La thématique de la mini-conférence proposée en introduction de la cérémonie était toute trouvée ! Évelyne Baguet, Maître de conférences en chimie générale-informatique, et Valérie Fargeas, enseignante chercheuse en chimie organique à l’Université de Nantes, ont captivé les lycéens et le public en démontrant comment l’interdisciplinarité de la chimie a une implication dans notre quotidien.

Reportage photo de la cérémonie


Les Olympiades de Mathématiques ont rassemblé plus de 1500 candidats issus de 67 lycées de l’académie. Le pourcentage de filles est en progression et a atteint cette année un peu plus de 41 %. Les participants ont planché sur quatre exercices ; ils ont découvert des triangles à côtés entiers et certains d’entre eux ont réfléchi sur la transformation de mots avec un sujet au titre surprenant, « Agadadaga » ! La seconde partie de l’épreuve se déroule depuis 2016 par équipes, cette formule permettant aux élèves de réfléchir ensemble et d’échanger. Les lycéens de toutes les séries peuvent participer à ce concours et sont évalués dans deux catégories : séries S et autres séries. Les lauréats, en individuel et en équipe, ont reçu des calculatrices de la part des partenaires. Trois d’entre eux ont été primés au niveau national.

Les Olympiades de Géosciences s’adressent à tous les élèves de première scientifique. Le concours est organisé en deux temps : un classement académique permet d’identifier les meilleurs élèves qui sont ensuite classés à l’échelle nationale. Le sujet de cette année se déclinait en trois parties : l’origine de « l’œil de Richat » (une structure géologique se situant dans le désert du Sahara), des recherches sur « les belles pierres de Florence » (des pierres de construction utilisées depuis l’époque étrusque en Italie) et des argumentations sur « les plus anciennes traces de vie sur terre ». 83 élèves de 8 lycées ont tenté de répondre à ces questions, avec succès car tous les lycées représentés cette année comptent des lauréats et un élève angevin a obtenu la médaille de bronze nationale.

La « Chimie dans la ville » était le thème retenu pour les 35e Olympiades de Chimie. 60 candidats de 7 lycées ont préparé le concours d’octobre à mars : travaux pratiques, visites d’entreprise ou de laboratoire, conférences, etc. L’épreuve de 3h30 portait sur le traitement des eaux d’une piscine. Les lycéens, après avoir pris connaissance du dossier, devaient s’organiser, argumenter, convaincre oralement un jury. Un lycéen nantais a représenté l’académie les 3 et 4 avril à la finale nationale organisée en région parisienne. Il s’est classé 26e ex-aequo, une place plus qu’honorable à ce niveau élevé des Olympiades.

Les lycéens des séries STI2D et S-SI qui se lancent dans l’aventure des Olympiades de Sciences de l’Ingénieur doivent faire preuve d’imagination et d’innovation pour concevoir en équipe pendant l’année scolaire des solutions adaptées aux enjeux de la société de demain. Un défi passionnant à relever ! Chaque équipe présente oralement son projet devant plusieurs jurys successifs en prenant soin notamment de réaliser un prototype fonctionnel, de choisir des solutions technologiques innovantes et de proposer un modèle le plus fiable possible. L’IUT de Nantes (site de La Fleuriaye à Carquefou) a accueilli les 39 équipes de la finale académique le 25 avril. Une trentaine de jeunes filles, soit environ 20 % des effectifs, ont pris part au concours qui se féminise au fil des ans. Les projets classés 1er et 2e  ont été retenus pour participer à la finale nationale le 29 mai à Paris : « Safety trip », imaginé par des élèves du lycée Livet à Nantes, est un système d’aide à la récupération d’un marin tombé à la mer ; « BeMyEyes » est un système de robot conçu par l’équipe du lycée Rabelais à Fontenay-le-Comte pour guider des athlètes malvoyants durant leur course ou leur entraînement. Ce projet a été récompensé par le prix national de la Création solidaire.

Le concours « Les Génies de la Construction » (ex « Batissiel Plus ») a attiré 14 équipes de lycéens de la filière STI2D pour sa 15e édition. Au travers d’une étude concrète, les élèves doivent présenter un projet d’aménagement du territoire illustré par des modélisations numériques, des prototypes. 14 équipes de première et de terminale ont participé au concours qui reflète la diversité et la richesse des métiers du bâtiment et des travaux publics. Le Campus de métiers et des qualifications « Bâtisseurs de construction d’avenir » a contribué à son organisation avec les fédérations et des partenaires de ce secteur. Deux équipes, classées respectivement 1e et 2e de la finale régionale, ont décroché leur sésame pour participer à la finale nationale qui s’est déroulée le 4 juin à la Fédération Française du Bâtiment (FFB) à Paris… et elles ont remporté le 1er prix ex-aequo ! Les élèves du lycée Jean-Moulin à Angers ont proposé le projet « SV³ », un centre d’accueil pour réfugiés, et leurs camarades du lycée Livet à Nantes ont travaillé sur une solution de contournement de la commune d’Orvault. Des propositions innovantes qui ont fait mouche auprès des jurys nationaux !

Les lauréats sont repartis avec des cadeaux de la part du Rectorat, des partenaires et sponsors : livres, calculatrices derniers modèles, et même un télescope pour le 1er prix des Olympiades de Géosciences !

Découvrez les différents palmarès dans le dossier de presse.
 

 

Partager cette page

Rédigé par Gaetan Lemarie

M.A.J. le 26/06/2019