Vous êtes ici : Académie » Collèges et lycées

César des lycéens

Première édition du César des lycéens

Des lycéens de l’académie ont participé au « César des lycéens », un prix créé par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma.

L'objectif de ce prix est de fédérer les jeunes autour du cinéma français et de continuer à en faire un mode d’expression privilégié de leur créativité. Pour cette première édition, 1276 élèves de terminale issus de 54 lycées généraux, technologiques et professionnels ont été retenus par le ministère pour visionner en compagnie de leur professeur référent les sept longs-métrages nommés au César 2019 du meilleur film. Des élèves des lycées Bellevue au Mans et Perseigne - des établissements qui proposent un enseignement de Cinéma-Audiovisuel de la seconde à la terminale - ont eu l’honneur d’être sélectionnés pour attribuer le « César des lycéens ».

César des lycéens - illustrationÀ l’issue du visionnage dans chacun des films en lice, les lycéens ont fait leur choix. L’enveloppe contenant les résultats a été remise et ouverte sous contrôle d’huissier le 27 février par le ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse Jean-Michel Blanquer et par le Président de l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma Alain Terzian. Le « César du lycéen » a été décerné au film « Jusqu’à la garde », réalisé par Xavier Legrand, avec les acteurs Léa Drucker et Denis Ménochet. Ce drame suffocant sur la destruction d’une famille lors d’un divorce entraînant des violences conjugales a d’ailleurs remporté quatre statuettes pour le meilleur film, la meilleure actrice, le meilleur montage et le meilleur scénario original lors de la 44e cérémonie des César qui s’est déroulée le 22 février à la salle Pleyel, à Paris.

La remise du « César des lycéens » aura lieu quant à elle le 13 mars au Grand amphithéâtre de la Sorbonne à l’occasion d’une rencontre-débat avec les élèves, en présence de Xavier Legrand et de son équipe, du ministre Jean-Michel Blanquer et du Président Alain Terzian.

Clémence Herbillon, professeur d’arts plastiques en charge de l’enseignement Cinéma-Audiovisuel à la cité scolaire Perseigne témoigne de l’expérience vécue avec ses élèves :

«  Nous sommes dans une zone rurale et les César représentent un certain prestige auquel les élèves ont tout de suite adhéré. Toute l’année nous mettons en œuvre des projets afin de mettre en valeur le cinéma, notamment français, et ce projet permet de voir des films de qualité et exploitables dans de nombreuses disciplines »

César des lycéens - Illustration

« Dès l’annonce de notre sélection pour participer au « César des lycéens », les 19 élèves de terminale ont été enthousiastes et ont pris leur rôle très au sérieux. Les sept films ont été projetés en séance publique au cinéma de Mamers, le Rex, sur deux jours et demi, avec un débat à la fin de chaque séance. Les élèves avaient en amont réfléchi à un support sur lequel ils pouvaient noter leurs impressions : après leur vote, ils ont enregistré des capsules expliquant leur choix ».

« L’esprit critique est développé dans ce genre d’exercice car les débats sont riches et passionnés. Nous avons eu trois films sur le podium : « Jusqu’à la garde », « Pupille » et « Les Frères Sisters ». A l’annonce des résultats, les jeunes ont débattu une dernière fois pour désigner le « César du lycéen ».

« S’inscrire dans ce dispositif a permis de mettre en lumière l’enseignement du Cinéma-Audiovisuel. Nous allons organiser avec le cinéma partenaire une projection publique du film lauréat qui sera présenté par les élèves de terminale. Enfin tous les élèves juristes du lycée Perseigne vont se rendre à Paris pour le remise du prix et la rencontre avec l’équipe du film ».

Pour en savoir plus sur le « César des lycéens » et sur l’enseignement du Cinéma-Audiovisuel dans l’académie de Nantes :

Partager cette page

Rédigé par Xavier Rolland

M.A.J. le 18/03/2019