Vous êtes ici : Académie » Politique académique » Actualités

Ethic'Action

Prix Éthic’Action

En parallèle de la cérémonie de remise des prix Éthic’Action à Paris, le rectorat a organisé une table ronde réunissant des élèves, des acteurs du sport scolaire et des intervenants extérieurs pour échanger sur les actions menées dans l’académie.

Organisé par l’UNSS, Éthic’Action a pour objectif de mettre le sport scolaire au service des valeurs. Les établissements et les structures se sont préalablement inscrits pour présenter leur action en lien avec les grandes causes qui  fondent l’École de la République : lutte contre les discriminations, acceptation des différences, égalité fille-garçon, respect de soi et des autres…

Le 30 septembre, au Sénat, l’AS du collège Julie-Victoire Daubié à Saint-Philbert-de-Granlieu a été récompensée dans la catégorie Éco-responsabilité et le Service régional UNSS de l’Académie s’est distingué dans la catégorie Santé. Au même moment, le Recteur accueillait à Nantes des élèves et des enseignants de plusieurs établissements (dont le collège primé) ainsi que des représentants de l’UNSS venus témoigner de la mise en œuvre de leur action.

Reportage photo

Aucune page à faire défiler
Page suivante
Page précédente
Page suivante
Page précédente
Page suivante
Page précédente
Page suivante
Page précédente
Aucune page à faire défiler

Éco-responsabilité 

Alors qu’une délégation représentant le collège Julie-Victoire Daubié recevait son prix à Paris, un groupe d’élèves accompagnés du chef d’établissement a présenté son projet « L’AS au service de l’éducation au développement durable », articulé autour de quatre grandes actions :

  • servir aux jeunes de l’AS des goûters éco-responsables (moins d’emballages, des gourdes en inox plutôt que des bouteilles plastique…) ;
  • ramasser les déchets en « plobiking » (avec un binôme interchangeable vélo/course à pied)
  • organiser une semaine de la marche et du vélo à l’école (2834 km ont été effectués à vélo par les élèves et les enseignants) ;
  • nettoyer la Boulogne en kayak (une trentaine de jeunes ont trouvé dans la rivière un grand nombre de bouteilles de verre, d’alcool, et même …un vieux hachoir à viande !).
L’établissement labellisé E3D enregistre le plus fort taux d’adhérents à l’AS en Loire-Atlantique avec 63 % d’élèves licenciés.
Virginie Danilo, coordinatrice pédagogique d’Écopôle – CPIE (Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement) invitée à la table ronde, a rebondi sur cet exemple de citoyenneté : « Vous êtes les sentinelles du développement durable », a-t-elle indiqué, tout en soulignant l’importance de « se lancer des défis pour faire ensemble » comme levier de l’action.

Autre exemple visant à acquérir de bonnes pratiques : lors du championnat départemental de cross-country et de run & bike qui a rassemblé 2000 participants, le service départemental UNSS Sarthe a agi sur la réduction des déchets et des emballages avec la distribution de pain, de chocolat et de pommes issues d’un producteur local. La gestion des transports pour cet événement a également été pensée différemment afin de diminuer l’empreinte carbone : le nombre de cars mobilisés a été réduit grâce à un système de ramassage et d’ajustement des horaires.

Handicap

Le lycée agricole Jules-Rieffel à Saint-Herblain s’est emparé de la thématique du handicap : une demi-journée a été consacrée à des ateliers, des animations sports et loisirs et au handisport : basket-fauteuil et cécifoot. Deux champions paralympiques, Mona Francis et Ronan Pallier, ont été invités à participer à une table ronde lors de cet événement. Fabien, Jeune Dirigeant UNSS, a témoigné de ce temps fort et de la richesse des échanges. La proviseure adjointe a souligné l’humilité de ces athlètes de haut-niveau et  les valeurs éthiques qu’ils portent dans leur vie quotidienne comme dans leur vie professionnelle.

Le Service régional UNSS de l’Académie de Nantes a été primé Éthic’Action au niveau national pour l’organisation, lors de la 5e édition d’Atlant’Collèges, d’une rencontre « Sport partagé multi-activités ». Pour illustrer cette initiative, un éducateur de l’Institut Médico-Éducatif (IME) Les Barbussières à Saint-Hilaire-de-Chaléons et des élèves du collège Olympe-de-Gouge à Sainte-Pazanne se sont exprimés sur cette expérience du vivre-ensemble, qui a renforcé les liens déjà existants entre les deux établissements, et sur les bénéfices que chacun a pu en tirer. Lucas Bini, psychologue clinicien et psychothérapeute qui travaille également avec le service des sports du Conseil départemental, a parlé de prise de conscience vis-à-vis du handicap grâce à de tels projets. « Apprendre à se connaître, accepter la différence permettent d’évoluer dans les relations et d’instaurer une complicité ».

En conclusion, le Recteur a insisté sur deux grandes priorités du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse à cette rentrée :
  • le respect de l’autre et de l’environnement, avec notamment les prochaines élections des éco-délégués de la vie lycéenne et la poursuite de la labellisation E3D des établissements qui s’engagent dans une démarche globale de développement durable ;
  • la solidarité qui, dans le cadre de la thématique Handicap, mobilise tous les acteurs en faveur de l’école inclusive, et la mise en place des PIAL (Pôles Inclusifs d’Accompagnement Localisés).

Partager cette page

Rédigé par Gaetan Lemarie

M.A.J. le 17/10/2019