Vous êtes ici : Académie » Relation Éducation-Économie (R.E.E) » Tribune

Olando témoignage

Orlando ou choisir son destin

Publié le 18/01/2019 Mis à jour le 22/01/2019

Originaire du Rwanda, Orlando est arrivé en France il y a deux ans, à l’âge de 17 ans. Scolarisé au lycée Heinlex à Saint-Nazaire, c’est vers la chaudronnerie qu’il s’est orienté. Une année de seconde Bac pro passée à découper, mettre en forme, souder le métal, mais aussi une année qui lui a permis de s’apercevoir que le métier qu’il apprenait ne lui convenait pas, qu’ils n’étaient pas faits l’un pour l’autre.

Orlando est conscient que les jeunes de sa génération exerceront plusieurs métiers. Son projet est de devenir styliste et influenceur puis de créer sa marque de vêtements « sportswear ».

 « J’ai d’abord fait une formation de chaudronnier parce que c’est un métier masculin et qu’à Saint-Nazaire on trouve facilement un emploi dans ce secteur. Moi j’ai beaucoup d’amis qui sont dans la mode et ils réussissent, ils ont la chance de voyager dans le monde entier pour leur métier. C’est vraiment ça que je souhaite faire. Ils m’ont donné envie de faire comme eux ».

Orlando« Qui a dit que la mode c’est pour les filles ? » 

« Je pensais avant d’arriver dans cette filière que je serai un peu isolé parce qu’il y a une majorité de filles, mais pas du tout. Elles sont contentes que je sois là. Parfois, elles bavardent mais je pense que je leur apporte du calme, je suis plus posé ».

« Seul garçon dans une classe de 15 filles, c’est plus la différence d’âge (elles sont un peu plus jeunes) qui est complexe à gérer au quotidien. Ça me plait de faire la couture, je travaille beaucoup mais avec plaisir. Dans la vie, il faut faire ce que tu as envie de faire ».

C’est d’ailleurs le discours que ses enseignants de chaudronnerie lui ont tenu au regard de son manque de motivation pour cette filière.

Orlando termine en anglais, langue dans laquelle il est encore aujourd’hui le plus à l’aise même si il a fait des progrès considérables en français : « You have to live your best life ».

Date :
18/01/2019
Partager cette page

Rédigé par Xavier Rolland

M.A.J. le 22/01/2019