Vous êtes ici : Formation professionnelle » Voie scolaire » Les campus » Filière alimentaire de demain

Campus des métiers et des qualifications Filière alimentaire de demain

Le Campus des métiers et des qualifications Filière alimentaire de demain des Pays de la Loire a été labellisé en août 2018.

Les secteurs professionnels regroupés au sein de la filière sont :
  • l’agriculture,
  • l’agroalimentaire.
Filière alimentaire de demain  
Les filières de formation correspondantes sont celles des métiers du secteur de la production agricole animale et végétale et de l’agroéquipement ainsi que celles des industries agroalimentaires : production industrielle, maintenance, contrôle qualité, recherche et développement, et par extension fabrication d’équipements.

Un réseau d’acteurs régionaux

Filière alimentaire de demain
Le Campus des métiers et des qualifications Filière alimentaire de demain est porté par le Rectorat de Nantes, la Région Pays de la Loire et la DRAAF (Direction régionale de l’alimentation de l’agriculture et de la forêt). La Chambre régionale d’agriculture et Ligeriaa (l’Association Régionale des Industries Alimentaires des Pays de la Loire) occupent également une place prépondérante dans la mise en œuvre du Campus. Constitué d’un réseau d'acteurs (entreprises, organisations professionnelles, institutionnels, acteurs de l’emploi, organismes et établissements de formation,) au service de l'emploi et de la formation, le Campus mène des actions afin d’adapter l'offre de formation au plus près des besoins en compétences et des enjeux de recrutement sur le territoire ligérien pour les filières agricoles (production) et agro-alimentaires.

 Le Campus des métiers et des qualifications Filière alimentaire de demain est ancré sur un territoire qui se situe au quatrième rang des régions agricoles françaises et sur lequel l’agroalimentaire est le premier secteur industriel.

Une dynamique de territoire

Filière alimentaire de demain
La Région des Pays de la Loire a défini une stratégie partagée pour la compétitivité de l’agriculture, l’agroalimentaire et l’alimentation (livre blanc de la stratégie régionale partagée agri-alimentaire 2016 /2020).
Différentes conventions de partenariat sont signées afin d’œuvrer au rapprochement du monde éducatif et de celui de l’entreprise, et d’agir en faveur du renouvellement des actifs dans  la filière alimentaire. La Région, l’Académie de Nantes, la DRAAF, Ligeriaa, la Chambre régionale d’agriculture et  les différentes familles d’enseignements sont parties prenantes de ces partenariats.
Ainsi c’est dans un contexte d’implication des acteurs régionaux au service de la filière alimentaire, représentant 6 500 actifs permanents en agriculture et 58 000 en agroalimentaire, que le Campus s’inscrit au service de la relation emploi/formation.

L’établissement support du Campus est le lycée agricole de Laval (53).
 

L’offre de formation, du CAP au doctorat

Les formations initiales secondaires sont dispensées au sein d’établissements  publics et privés sous contrat avec l’académie de Nantes ou la DRAAF :
Les formations supérieures sont assurées par les universités et par des écoles d’ingénieurs :
La formation continue agricole est dispensée par des établissements publics et privés :

La filière alimentaire en Pays de la Loire

Données socio-économiques

Quatrième rang des régions agricoles françaises, et un secteur agroalimentaire puissant.

Avec une production estimée à 10 % du chiffre d’affaires national, soit environ 6,5 milliards d’euros de biens produits en 2017, les Pays de la Loire se situent au quatrième rang des régions agricoles françaises. En outre, l’agriculture contribue fortement à l’aménagement du territoire et à l’identité paysagère régionale. Les surfaces agricoles occupent plus de 2,2 millions d’hectares soit 69 % de l’espace.
On compte plus de 3 500 chefs d’exploitation agricole en 2017 et plus de 25 000 ETP salariés.
L’élevage constitue l’orientation principale de l’agriculture régionale avec 62 % de la valeur des productions (bovin, porcin et aviculture). Une autre grande caractéristique est la diversité des productions végétales. Ainsi, aux côtés des surfaces fourragères et céréalières, les cultures spécialisées comme l’horticulture, l’arboriculture, le maraîchage, ou la production de plantes médicinales et à parfum occupent une place importante, notamment en termes d’emplois.
La région des Pays de la Loire s’illustre aussi dans le domaine des semences (notamment les semences potagères) et par le fait qu’elle dispose de deux terroirs viticoles différents : le vignoble d’Anjou-Saumur et celui du Pays nantais.

En 2016, le chiffre d’affaires de l’agroalimentaire régional était de 12,8 milliards d’euros, réalisé par 783 entreprises agroalimentaires (mono ou quasi-mono régionales en Pays de la Loire). Les activités de transformation de la viande et du lait sont particulièrement importantes ainsi que celles de la fabrication industrielle  de pain, pâtisserie et biscuits.

(Source : Chambre d’agriculture régionale « Les chiffres clés de l'agriculture ligérienne en 2017 »  et  AGRESTE  statistique agricole 2017 et 2018)
Partager cette page

Rédigé par Gaetan Lemarie

M.A.J. le 20/08/2019

Nous écrire