Organisation pédagogique de la formation (pédagogie de l'alternance, enseignements en CFA)

Pédagogie de l'alternance
La construction du parcours de formation de l’apprenti, en entreprise et en centre de formation, doit prendre
appui sur les attendus à l’examen pour la spécialité du diplôme professionnel préparé : ces attendus sont
fixés en particulier par le référentiel du diplôme qui constitue le cadre de référence pour l’organisation de la
formation. Les épreuves et programmes d’enseignement général font aussi partie du cadre de référence.

A l’issue du positionnement de l’apprenti, le CFA construit un plan de formation adapté ciblant les
enseignements nécessaires pour permettre la réussite à l’examen, considérant les compétences et
connaissances développés en entreprise. La répartition des heures de formation entre les enseignements est
de la responsabilité de chaque CFA.

La cohérence entre la formation dispensée en CFA et celle dispensée au sein de l'entreprise doit être
au cœur du parcours de formation proposé en CFA. La coopération organisée par le CFA entre les formateurs
et les maîtres d'apprentissage est de ce fait déterminante (une des 14missions des CFA).

Le CFA est garant de la formation délivrée à l’apprenti, que celle-ci soit faite par lui-même ou par un autre
opérateur avec lequel il a conventionné.

Le livret d’apprentissage, document de liaison et de suivi, a pour but de :

  • Coordonner les actions de formation en entreprise et en établissement sur la base du contrat de co-formation.
  • Organiser la traçabilité de la formation et du suivi de l’apprenant en entreprise et en établissement.
  • Favoriser la communication entre l’apprenti, le maître d’apprentissage et les enseignants/formateurs.

Il est personnalisé :

  • Rend compte du parcours de formation de l’apprenti.
  • Permet au CFA et à l’entreprise de fixer les objectifs que l’apprenti doit atteindre.
  • Mesure la progression de l’apprenti.

Enseignements au CFA :

Un CFA est en droit de proposer un programme de formation restreint aux disciplines et dispositifs
d’enseignement relevant des unités pour lesquelles l’apprenti est inscrit à l’examen. Toute dispense
d’épreuves pressentie est à vérifier auprès du service des examens et concours du rectorat dont relève le
CFA.
En CAP ou encore en baccalauréat professionnel plus particulièrement, la dispense d’épreuves de
l’enseignement général ne signifie pas pour autant la maîtrise suffisante par tous les apprentis des
connaissances et compétences nécessaires et suffisantes pour réussir le diplôme, et plus encore leur
insertion professionnelle ou leur poursuite d’études.
Ainsi, toute dispense d’épreuves à l’examen ne signifie pas pour autant que l’apprenti, n’a pas besoin d’approfondir voire de
consolider certains apprentissages. C’est le cas notamment des enseignements généraux.

Pour le CAP et le baccalauréat professionnel, au-delà des enseignements disciplinaires prévus, la réalisation
du chef d’œuvre est bien intégrée dans le temps de formation en CFA.
L’enseignement d’éducation physique et sportive est également inscrit dans les programmes de formation
(à l’exception des candidats bénéficiant d’une dispense).

 

Mise à jour : mai 2022