Vous êtes ici : Orientation et insertion » Lutte contre le décrochage

Samia

Samia décroche

Publié le 12/02/2014 Mis à jour le 12/02/2015

Samia est en seconde professionnelle, elle traverse une situation personnelle difficile. Elle a du mal à se concentrer sur sa scolarité, s’interroge sur sa place au lycée et n’est plus très sûre d’avoir choisi la formation qui lui correspond. Elle perd peu à peu sa motivation, commence à être en retard le matin, puis ses absences sont de plus en plus fréquentes. Ses enseignants l’encouragent mais peu à peu Samia décroche.

Quoi faire ?

  • Samia décide de faire part de ses difficultés au conseiller d'orientation (elle aurait pu le faire aussi auprès du CPE, de son professeur principal, de l'infirmière ou de toute autre personne de l'établissement) qui à son tour fait part de ses inquiétudes au "référent décrochage" de l'établissement.
     
  • Le Groupe de Prévention du Décrochage Scolaire  (GPDS) de son établissement se réunit, étudie sa situation et propose des solutions pour l'aider à reprendre pied et éviter qu'elle ne décroche

Ce qui peut lui être proposé

  • Un entretien de situation avec le conseiller d'orientation et/ou l'assistante sociale pour réaliser un point précis sur sa situation.

  • Des mini-stages en lycée professionnel pour préparer une réorientation.
     
  • Un parcours individualisé encadré par la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire qui lui permettra de faire des stages en entreprise pour préparer sa réorientation, de reprendre confiance en elle et en ses capacités, d'être soutenue dans son parcours et éviter le décrochage.
     
  • Une prise en charge dans un pôle de la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire. 

Trait de séparation

La mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS) a deux finalités :

  • réduire, par des actions de prévention, les sorties prématurées afin de permettre à tous les jeunes d'obtenir un diplôme ;
  • prendre en charge les élèves de plus de 16 ans qui ont quitté le système scolaire sans diplôme (les décrocheurs), afin de les accompagner dans leur recherche de solution de formation qualifiante facilitant leur insertion.

 
Le référent décrochage scolaire

Personnel de l'établissement (chef d'établissement, CPE, COP, coordonnateur MLDS...) il est chargé de coordonner l'ensemble des actions de l'établissement qui visent à prévenir le décrochage scolaire, les sorties sans qualification et à favoriser le retour en formation des jeunes qui ont décrochés.

Le groupe de prévention du décrochage scolaire (GPDS)
Le GPDS est un dispositif interne mis en place sous la responsabilité et l'impulsion du chef d'établissement afin d'éviter toute sortie en cours de scolarité. Il vise à repérer les risques de rupture scolaire, à analyser collectivement les problématiques des élèves. Il émet des propositions d'actions dans les champs pédagogique, éducatif, social, médical, voire d'orientation et d'insertion.

Le parcours individualisé
Le parcours individualisé s'adresse aux jeunes scolarisés en collège, lycée ou lycée professionnel susceptibles de décrocher en cours d'année. Il a pour objectif d'éviter une sortie prématurée en proposant un accompagnement spécifique, qui peut proposer des périodes de stage en entreprise ou en lycée professionnel et se traduire par un aménagement de l'emploi du temps.


      Date :
      12/02/2014
      Partager cette page

      Rédigé par Rectorat de l'Académie de Nantes

      M.A.J. le 12/02/2015

      Nous écrire