Vous êtes ici : Personnels et recrutement » Tous personnels » Action sociale

CESU garde d'enfant 0-6 ans

Famille

Prestation interministérielle (PIM)

Pour faciliter la vie de ses agents, l'État employeur leur propose une participation aux frais de garde de leurs enfants âgés de 0 à 6 ans avec le Ticket CESU - garde d'enfant 0/6 ans.

. Consultez la circulaire Lien externe Legifrance du 2 juillet 2020.

Le montant de l'aide est modulé en fonction des ressources et de la situation familiale.

Quelles sont les conditions d'attribution ?

Ce dispositif est exclusivement réservé aux agents rémunérés sur le budget de l'Etat, ou sur le budget de certains établissements publics, ayant à leur charge un ou plusieurs enfants âgés de 0 à 6 ans, dont la garde est assurée à titre onéreux durant leurs heures de travail.

Qui peut en bénéficier ?

  • Fonctionnaire ou ouvrier d'État
  • Les maîtres de l'enseignement privé (établissement sous contrat) rémunérés sur le budget de l'État ;
  • Les agents contractuels de droit public ou de droit privé rémunérés sur le budget de l'État ;
  • Les agents en situation de handicap recrutés sur la base de l'article 27 de la loi du 11/01/1984 rémunérés sur le budget de l'État,
  • Les agents recrutés par la voie du PACTE rémunérés sur le budget de l'État ;
  • Les assistants d'éducation (AED) et les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH).
  • Magistrat
  • Militaire
  • Conjoint survivant d'un agent de l'État et titulaire d'une pension de réversion

Pour bénéficier de l'aide, vous devrez donc justifier :

  • De votre rémunération sur le budget de l'État ou de certains établissements publics.
  • Des revenus et parts du (des) foyer(s) fiscal (fiscaux) des personnes ayant la charge effective et permanente de l'enfant, et répertoriés dans le logement du demandeur où l'enfant réside à titre principal.
  • De la charge effective et permanente de l'enfant de 0 à 6 ans au titre duquel est demandée l'aide.
  • De la garde a titre onéreux de l'enfant de 0 à 6 ans durant vos heures de travail (ou à l'occasion du congé de maternité / d'adoption pris du chef d'un autre enfant).
  • Du partage des allocations familiales (CAF), si les parents sont séparés et agents de l'État et s'ils souhaitent le partage de l'aide.
Partager cette page

Rédigé par Gaetan Lemarie

M.A.J. le 11/05/2021