Développement de l'apprentissage et insertion des jeunes

Afin de développer un projet sportif ambitieux s’appuyant sur la professionnalisation de l’encadrement, les contrats en alternance ont démontré leur pertinence.

En Pays de la Loire un centre de formation des apprentis, sport et animation (CFA) a été créé en 2015. Il est hébergé et soutenu par le CREPS des pays de la Loire.

Aussi, les crédits de la part territoriale du CNDS pourront être mobilisés sous forme d’une aide aux employeurs de jeunes en contrat d’apprentissage dans le champ sportif et dans les conditions cumulatives suivantes :

  • L’association doit être éligible au CNDS ;
  • La subvention est attribuée pour la durée du contrat d’apprentissage et pour deux ans au maximum. En pays de la Loire, pour 2015 et 2016, il a été voté par la commission territoriale qu’un forfait de 2 500€ sera attribué à l’association pour un contrat d’apprentissage dont la formation est égale ou inférieur à 12 mois. Au-delà et jusqu’à 24 mois de formation le forfait de 2 500€ sera renouvelé ;
  • La formation associée au contrat d’apprentissage doit conduire à une certification figurant à l’annexe II-1 du code du sport ;
  • L’aide se limite aux seules associations qui ne seraient pas financièrement en mesure de recruter sans cette subvention.

Liste des référents Emplois et Apprentissage DRAJES :  

  Loire-Atlantique : nordine.saidou@ac-nantes.fr
  Maine et Loire : samuel.dumont@ac-nantes.fr
  Mayenne : manuella.montebrun@ac-nantes.fr
  Sarthe : noemie.coupeau@ac-nantes.fr
  Vendée : franck.de-teule@ac-nantes.fr

Les divers contrats

Mobilisation de la DRAJES et de ses partenaires pour le développement des Contrats d’Accompagnement dans l’Emploi (CAE).
Les CAE et CIE composent le contrat unique d’insertion (CUI).

Les contrats aidés

La mise en œuvre du plan de cohésion sociale intègre des mesures très intéressantes pour la création d’emplois dans les associations, destinés non seulement aux jeunes mais aussi à des catégories de demandeurs d’emploi durablement éloignés du marché du travail. Le développement des "contrats d’avenir" et des "contrats d’accompagnement dans l’emploi" dans le secteur non marchand et en particulier dans les associations doit pleinement participer à la mobilisation prévue dans le cadre du plan d’urgence pour l’emploi. Un objectif de 350 000 embauches en contrats aidés a été fixé au plan national. Aux côtés des autres départements ministériels, le ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative et ses services déconcentrés sont fortement engagés pour informer, promouvoir et accompagner les associations dans leur démarche.
La direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale poursuit son action d’information des employeurs associatifs et de promotion des contrats d’avenir et des contrats d’accompagnements dans l’emploi, en s’appuyant notamment sur les accords cadre nationaux signés avec le comité national olympique et sportif (CNOSF), des fédérations sportives, et le conseil national des employeurs associatifs (CNEA).
Elle contribue à l’accompagnement des acteurs associatifs dans leurs démarches de mise en œuvre des contrats aidés et de recrutement en s’appuyant sur le réseau départemental de l’emploi sportif et socio-éducatif.

Le dispositif SÉSAME

SÉSAME, C'EST QUOI ?

Le dispositif SÉSAME a pour objectif d'accompagner des jeunes, de 16 à 25 ans, vers une formation d'éducateur sportif ou d'animateur, et vers leur insertion professionnelle.

Il vous offrira un parcours individualisé : information, positionnement, préqualification, formation, suivi par un référent. Un accompagnement personnalisé et/ou une aide financière peuvent être mis en place.

SÉSAME, POUR QUI ?

Pour en bénéficier, vous devez avoir entre 16 et 25 ans (jusqu'à 30 ans pour les personnes en situation de handicap), et :

  • Résider au sein d'un Quartier Politique de la Ville (QPV) ou d'une Zone de Revitalisation Rurale (ZRR)
  • Ou rencontrer des difficultés sociales
  • Ou être en situation de décrochage scolaire ou sorti du système scolaire sans diplôme qualifiant
  • Ou avoir une pratique sportive de haut niveau

INSTRUCTION SÉSAME 2022 (critères d'éligibilité en Annexe 2)

SÉSAME, COMMENT ÇA SE PASSE ?

Une démarche de diagnostic personnalisé vous sera proposée, permettant de définir précisément votre projet professionnel en identifiant les étapes nécessaires : préqualification, remobilisation, remise à niveau dans les compétences de base, immersion professionnelle, formation qualifiante, afin d'accéder à un emploi dans le secteur.

Pour cela, il vous faut prendre contact avec le conseiller du département de votre lieu de résidence.

Le dispositif SÉSAME en pays de la Loire :

POUR ALLER PLUS LOIN

SÉSAME – Rubrique du site MENJS

Mise à jour : septembre 2022