Handicap et maladie

Allocation aux parents d'enfants handicapés de moins de 20 ans

Prestation interministérielle (PIM) et aide sociale d'initiative académique (ASIA) : Allocation d'un montant mensuel de 167,54 € destinée aux parents d'enfants handicapés de moins de 20 ans bénéficiaires de l'Allocation d'Éducation de l'Enfant Handicapé (AEEH).
 

Quelles sont les conditions d'attribution ?

  • Enfant(s) de moins de 20 ans bénéficiaire(s) de l'Allocation d'Éducation de l'Enfant Handicapé (AEEH) ;
  • Aucune condition de ressources.

Qui peut en bénéficier ?

  • Les agents stagiaires et titulaires en activité rémunérés sur le budget de l'État.
  • Les maîtres de l'enseignement privé (établissement sous contrat) rémunérés sur le budget de l'État.
  • Les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) rémunérés sur le budget de l'État et ceux rémunérés par les lycées mutualisateurs : Douanier-Rousseau à Laval et Le Mans-Sud
  • Les agents contractuels de droit public rémunérés sur le budget de l'État (contrat d'une durée initiale supérieure ou égale à 10 mois), sont exclus de ce dispositif les assistants d'éducation (AED).
  • Les agents en situation de handicap recrutés sur la base de l'article 27 de la loi du 11/01/1984 rémunérés sur le budget de l'État.
  • Les agents recrutés par la voie du PACTE rémunérés sur le budget de l'État.
  • Les fonctionnaires retraités et leurs ayant-droits (veufs et veuves non remariés, orphelins d'agents de l'État).

À télécharger

Allocation pour les jeunes adultes handicapés étudiants

Prestation interministérielle (PIM) : Allocation spéciale d'un montant équivalent à 30% de la base mensuelle de calcul des prestations familiales destinée aux jeunes adultes atteints d'une maladie chronique ou d'un handicap et poursuivant des études, un apprentissage ou un stage de formation professionnelle.

Quelles sont les conditions d'attribution ?

  • Enfant(s) de plus de 20 ans et moins de 27 ans ne bénéficiant pas de l'allocation aux adultes handicapés, ni de l'allocation compensatrice;
  • Justifier de la qualité d'étudiant, d'apprenti ou de stagiaire au titre de la formation professionnelle;
  • Aucune condition de ressources.

Qui peut en bénéficier ?

  • Les agents stagiaires et titulaires en activité rémunérés sur le budget de l'État.
  • Les maîtres de l'enseignement privé (établissement sous contrat) rémunérés sur le budget de l'État.
  • Les agents contractuels de droit public rémunérés sur le budget de l'État (contrat d'une durée initiale supérieure ou égale à 10 mois), sont exclus de ce dispositif les A.E.D et les A.E.S.H rémunérés par les établissements mutualisateurs.
  • Les agents handicapés recrutés sur la base de l'article 27 de la loi du 11/01/1984 rémunérés sur le budget de l'État.
  • Les agents recrutés par la voie du PACTE rémunérés sur le budget de l'État.
  • Les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) rémunérés sur le budget de l'État.
  • Les fonctionnaires retraités et leurs ayant-droits (veufs et veuves non remariés, orphelins d'agents de l'État).

À télécharger

 

Aide aux enfants handicapés pour séjour en centre de vacances spécialisés

Prestation interministérielle (PIM) : Aide destinée aux enfants handicapés séjournant dans un centre agréé spécialisé relevant d'organismes à but non lucratif ou de collectivités publiques.

Quel est le montant de l'aide ?

21,94 € par jour
Le nombre de jours subventionnés ne peut excéder 45 jours par an.

Qui peut en bénéficier ?

  • Les agents stagiaires et titulaires en activité rémunérés sur le budget de l'État.
  • Les maîtres de l'enseignement privé (établissement sous contrat) rémunérés sur le budget de l'État.
  • Les agents contractuels de droit public rémunérés sur le budget de l'Etat (contrat d'une durée initiale supérieure ou égale à 10 mois), sont exclus de ce dispositif les A.E.D et les A.E.S.H rémunérés par les établissements mutualisateurs.
  • Les agents handicapés recrutés sur la base de l'article 27 de la loi du 11/01/1984 rémunérés sur le budget de l'État.
  • Les agents recrutés par la voie du PACTE rémunérés sur le budget de l'État.
  • Les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) rémunérés sur le budget de l'État.
  • Les fonctionnaires retraités et leurs ayant-droits (veufs et veuves non remariés, orphelins d'agents de l'État).
  • Aucune condition de ressources.

À télécharger

Aide aux parents effectuant un séjour médical

Prestation interministérielle (PIM) : Aide d'un montant journalier de 23,95 € destinée aux parents effectuant un séjour en maison de repos ou de convalescence accompagnés de leur enfant.
 

Quelles sont les conditions d'attribution ?

  • Enfant(s) de moins de 5 ans ;
  • Séjour médicalement prescrit effectué dans un établissement agréé par la sécurité sociale ;
  • Aucune condition de ressources.

Le nombre de jours subventionnés ne peut excéder 35 jours par an et par enfant.

Qui peut en bénéficier ?

  • Les agents stagiaires et titulaires en activité rémunérés sur le budget de l'État.
  • Les maîtres de l'enseignement privé (établissement sous contrat) rémunérés sur le budget de l'État.
  • Les agents contractuels de droit public rémunérés sur le budget de l'État (contrat d'une durée initiale supérieure ou égale à 10 mois), sont exclus de ce dispositif les A.E.D et les A.E.S.H rémunérés par les établissements mutualisateurs.
  • Les agents handicapés recrutés sur la base de l'article 27 de la loi du 11/01/1984 rémunérés sur le budget de l'État.
  • Les agents recrutés par la voie du PACTE rémunérés sur le budget de l'État.
  • Les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) rémunérés sur le budget de l'État.
  • Les fonctionnaires retraités et leurs ayant-droits (veufs et veuves non remariés, orphelins d'agents de l'État).
  • Aucune condition de ressources.

Mise à jour : janvier 2022