Service national universel en Loire-Atlantique (S.N.U.)

Service civique en Loire-Atlantique

Le service national universel est un projet de société qui a pour finalité d’affirmer les valeurs de la République afin de renforcer la cohésion sociale et nationale, susciter une culture de l’engagement et permettre à une génération de prendre conscience des grands enjeux sociaux et sociétaux.

Le SNU est une opportunité de vie collective pour créer des liens nouveaux, apprendre la vie en communauté, et pour chaque jeune d’affirmer sa place dans la société

  • Faire vivre les valeurs républicaines
  • Renforcer la cohésion nationale
  • Développer une culture de l'engagement
  • Accompagner l'insertion sociale et professionnelle

Le service national universel comporte trois phases, deux obligatoires et une facultative.  
Pour s’inscrire à la phase obligatoire, il faut avoir entre 15 et 17 ans (au moins 15 ans au 1er jour du séjour de cohésion ; moins de 18 ans au dernier jour du séjour de cohésion).

Pendant deux semaines, les volontaires participent au séjour de cohésion : un moment de vie collective en dehors de leur département d’origine.

Puis, pour une durée minimale de 84 heures ou 12 jours sur une période d’un an suivant le séjour de cohésion, ils s’engagent auprès d’une association, d’une administration ou d’un corps en uniforme pour réaliser une mission d’intérêt général (MIG) près de chez eux.
Enfin, s’ils le souhaitent, entre 18 et 25 ans, ils peuvent poursuivre leur engagement au sein de dispositifs existants (service civique, jeunes sapeurs-pompiers, cadets de la gendarmerie, bénévolat,…).

Le SNU est organisé selon quatre principes :

  • la représentativité de la jeunesse : universalité (quelles que soient sa situation et ses difficultés, un.e jeune doit pouvoir effectuer son SNU), brassage social) ;
  • la sécurité des volontaires :
    • vigilance de l’encadrement ;
    • les activités sont mixtes mais pas l’hébergement ;
  • la territorialité : mobilisation et valorisation des ressources et des dynamiques des territoires ;
  • la plasticité du projet dans un cadre défini nationalement : des marges d’adaptation locale sont possibles, sous la responsabilité du chef de projet départemental.

Phase 1

Les centres d’hébergement SNU sont répartis sur l’ensemble du territoire national.
Ils peuvent accueillir chacun entre 112 et 250 volontaires.
Le nombre d’encadrants (équipe de direction et de soutien, cadres de compagnie, tuteurs de maisonnée) dépend du nombre de jeunes. Pour un centre de 154 jeunes : 22 encadrants.
Les maisonnées, unités de vie courante non mixtes, accueillent 10 à 14 volontaires.

Les encadrants sont issus des corps en uniforme (pas des personnels d’active mais des réservistes), ou de l’éducation populaire (animation professionnelle ou volontaire), ou sont des agents de l’éducation nationale. La direction du centre est assurée par un chef de centre qui emmène une équipe où chacun a une fonction précise (adjoint, cadre spécialisé, cadre de compagnie, tuteur de maisonnée). Un cadre de santé, référent sanitaire, fait partie de cette équipe.

La vie du centre est organisée autour d’un programme d’activités diversifiées organisées sous la forme de modules, des temps de cohésion et des temps de démocratie interne permettant la participation active de chaque volontaire.
Sept thématiques sont traitées pendant le séjour : les activités physiques, sportives et de cohésion ; l’autonomie ; la citoyenneté et les institutions nationales et européennes ; la culture et le patrimoine ; la découverte de l’engagement ; la défense, la sécurité et la résilience nationales ; le développement durable et la transition écologique.
La journée commence par le lever des couleurs, cérémonie pendant laquelle on lève le drapeau français et chante la Marseillaise.
La participation au séjour de cohésion est prise en charge par l’État : transport, alimentation, activités, tenue,… Les frais médicaux éventuels restent à la charge des familles.

Phase 2

La phase d’intérêt général vise à développer la culture de l’engagement et le sens de l’intérêt général ainsi qu’à renforcer la responsabilité et l’autonomie des jeunes. La mission d’intérêt général se situe à l’intersection de deux logiques : le service rendu à la nation, d’une part, et la découverte de l’engagement, d’autre part, démarche par nature volontaire que le SNU vise à encourager.
Sa préparation commence dès le séjour de cohésion, dont elle prolonge les apports pédagogiques et les dynamiques collectives.
Elle doit s’inscrire dans une des neuf thématiques suivantes : défense et mémoire ; sécurité ; solidarité ; santé ; éducation ; culture ; sport.

Peuvent proposer des missions : les associations loi 1901 proposant des missions au service de l’intérêt général sur les thématiques définies ; les personnes morales de droit public : les services de l’État, les collectivités territoriales, les établissements publics ; les établissements de santé privés d’intérêt collectif ; les établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS) publics et associatifs ; les armées, les services de police, de gendarmerie et de sécurité civile ; les entreprises solidaires d'utilité sociale agréées.
Les missions peuvent se dérouler de façon perlée (exemple : 3 heures par semaine) ou groupée.
Les missions proposées par les armées et la gendarmerie sont des préparations, qui peuvent se dérouler sur une période de plusieurs jours en internat, hors département. Elles s’adressent spécifiquement aux volontaires qui s’orientent vers une carrière dans les corps en uniforme.

Entre 2019 et 2022

  • 1571 jeunes de Loire-Atlantique se sont inscrits au SNU depuis le début du dispositif.
  • 945 jeunes ont été accueillis en Loire-Atlantique.

L’édition 2023 :

Les séjours se dérouleront aux dates suivantes :

  • 16 au 28 avril
  • 11 au 23 juin
  • 4 au 16 juillet

Les jeunes de Loire-Atlantique effectueront leur séjour dans une des quatre régions sui-vantes : Grand Est, Hauts de France, Normandie, Ile de France.

Comment s’inscrire ?

Sur le site snu.gouv.fr

Quand s’inscrire ?

  • jusqu’au 19 février pour le séjour d’avril
  • jusqu’au 16 avril pour le séjour de juin
  • jusqu’au 8 mai pour le séjour de juillet.

Comment candidater à une fonction d’encadrement

En envoyant un CV et une lettre de motivation à contact-snu44@ac-nantes.fr

Se référer aux fiches de poste :

 

Mise à jour : décembre 2022